Tous les articles par aisyk

Aisyk est un auteur-compositeur-interprète, graphiste, illustrateur sonore. Ses travaux se concentrent sur la perception des sens, la création d'ambiances, d'atmosphères originales, oniriques ou fantastiques.

[LCL45] Ebsa – « HeartworK » EP

Ce maxi s’appelle « HeartworK » et c’est exactement ce dont il s’agit. C’est un enregistrement très important pour moi car c’est la première fois que je sors un ensemble de titres écrits, enregistrés et produits ensemble. J’espère que ce 5 titres donnera à l’auditeur une idée précise d’ou j’en suis en tan qu’artiste.
Avant d’écrire ces 5 titires fon 2014, je n’avais rien écrit depuis un an. L’inspiration m’est venue en écoutant le travail de ATIRA (beatmaker). Ses beats m’ont permis d’avoir un écriture plus libre et spontanée que ce que j’avais pu faire jusque là.
J’espère que vous les apprécierez, que vous pourrez vous y identifier et qu’ils vous inspirerons ! J’en attends aussi de nouvelles connexions que ce soit pour des performances ou des collaborations, donc n’hésitez pas à entrer en contact avec moi via LibreCommeLair !
Un grand merci à LCL pour avoir sorti mon premier maxi : « Heartwork » (2014)

/ / / CREDITS / / /

Cover artwork : Dermot McNaney
Beats : ATIRA (https://soundcloud.com/atira)
Lyrics & voicing : EBSA

Capitole du Libre : On y a été (bis)

Voici la vidéo de notre présentation au Capitole du Libre !

MLO-Capitole
Photo par Gandalf81 – Licence : CC by SA

Il s’agit de faire un état des lieux de la musique libre en France, de ses 10 ans d’évolution et des perspectives qui nous sont offertes par les licences libres et ouvertes dans le domaine musical.

Créateurs ? Quelle est votre opinion ?

Julia Reda, auteur d’un récent rapport sur la réforme européenne du droit d’auteur, vous demande votre avis !

Voici son article :

Cette année, une réforme du droit d’auteur et des droits voisins va débuter. Je travaille actuellement, au nom du Parlement Européen, à l’évaluation de la directive actuelle sur le droit d’auteur et les droits voisins. Les acteurs qui se font le plus entendre jusqu’à présent sont les sociétés de gestion collective. Les créateurs eux-mêmes sont beaucoup trop rarement entendus.

Les volontés des sociétés de gestion collective reflètent-elles réellement les intérêts de tous les artistes ? Sont-ils satisfaits du statu quo législatif ? Veulent-ils réellement renégocier les droits de leurs œuvres dans chaque pays ou préféreraient-ils faire face à un marché unique Européen ? Sont-ils réellement contre les remixs? Quelles seraient leurs priorités, dans une mise à jour de la législation sur le droit d’auteur et les droits voisins?

Les demandes maximalistes dominant le discours actuel sont dans la plupart des cas diamétralement opposées : d’une part, les sociétés de gestion collective qui aspirent à trouver de nouvelles sources de financement et de punitions pour ceux qui ne respectent pas la loi. D’autre part, les utilisateurs qui veulent un accès large à l’information et éviter d’être criminalisés dans leur comportement de tous les jours. Les créateurs se situent souvent entre les extrêmes.

Voici pourquoi j’en appelle aux créateurs, donnez moi votre avis :

Faites moi savoir ce que vous pensez : Qu’est ce qui est important pour vous ? Quels problèmes concrets rencontrez-vous en tant que créateurs chaque jour dans vos activités quotidiennes sous le régime actuel de droit d’auteur ?

Envoyez un courriel à julia.reda at ep.europa.eu
Toutes vos informations seront bien sûr traitées de façon confidentielle.

Sources : https://juliareda.eu/2015/02/createurs-quelle-est-votre-opinion/

http://www.nextinpact.com/news/89512-reforme-droit-d-auteur-julia-reda-parti-pirate-veut-l-avis-createurs.htm