L’assemblée prolonge la durée des droits voisins (producteurs, interprètes…)

L’assemblée nationale a approuvé la prolongation des droits voisins en France de 50 ans à 70 ans. Johnny Hallyday et ses producteurs sont contents, ils vont pouvoir profiter de leurs redevances 20 ans de plus avant que leurs œuvres ne soient disponibles au domaine public.
Bien évidemment, cela ne résout en rien les problèmes récurrents des artistes, notamment pour les revenus liés au streaming (voir graphique plus bas) ni ne permettra à de nouvelles productions de trouver un écho auprès d’un public. Pire, cette prolongation permettra des recyclages en masse de catalogues à moindre frais (comme la réédition opportuniste des premières chansons  du frère de Dalida).adamistreaming
Cette loi transpose une directive européenne qui permet aux bibliothèques, musées, et établissements d’enseignement d’utiliser les œuvres dites orphelines. Ces œuvres dont les auteurs ne sont pas connus étaient, jusque là, inexploitables.
Autre directive européenne, celle de la sortie illicite du territoire d’œuvres françaises. Il faudra déclarer les œuvres que vos transportez à la douane si vous traversez les frontières.

Sources : Article et commentaire de P.Lazareff.

Revolution Sound Records – Derrière le front, de People Ignore who i Am

Faire de la zic avec des logiciels libres, c’est juste nickel. Mais la musique elle-même ? Libre aussi ? Le collectif Revolution Sound Records regroupe des artistes qui publient exclusivement avec des licences de libre diffusion. Et aujourd’hui c’est People Ignore who i Am, du collectif RSR qui publie son dernier album Derrière le front. L’occas de vous parler un peu de musique libre, de PIA et de RSR.

J’ai eu l’occas de taper un brin la tchatche y’a quelques temps avec Olinuxx, par IRC interposé, lors de la dernière Install Party Giroll. Et il m’a gentiment convié à venir présenter le collectif RSR sur LinuxMAO.

A priori pas évident puisque LinuxMAO traite surtout de la production audio avec des logiciels libres. La musique libre, c’est un autre sujet… Et publier une news sur LinuxMAO pour présenter un collectif qui existe depuis plusieurs années, ça aurait vraiment été super hors sujet. J’ai donc patienté, histoire d’avoir vraiment une news à fournir et c’est PIA (People Ignore who i Am) qui vient, aujourd’hui de me fournir la méga news à vous annoncer :

PIA, membre du collectif RSR, publie aujourd’hui un nouvel album tout neuf, Derrère le font, à télécharger librement et tout à fait légalement, et à redistribuer à un max de personnes absolument légalement aussi, parce que c’est ça la musique libre. Merci PIA PIA Noël smile.

L’album s’appelle Derrière le front

People Ignore who i Am - Derrière le front

Pour bouger son popotin tout en titillant ce qui se cache derrière le front…Ce qui, chez nous humains, ne se fait quasi jamais de façon simultanée. Alors que chez les bonobos, si.

Une expérience donc, à ne pas manquer.

L’album entier est téléchargeable en un seul clic.
Mais aussi les titres :

1. Dansophobia (mp3paroles)

2. Langage diplomatique (mp3paroles)

3. Ça s’aime (mp3paroles)

4. Derrière le front (mp3paroles)

5. On y croit (mp3paroles)

6. Plan social (mp3paroles)

7. Et moi (mp3paroles)

8. Pas maintenant (mp3paroles)

9. Le dernier Onfray (mp3paroles)

10. Des hommes (mp3paroles)

11. Qu’avons-nous fait ? (mp3paroles)

En prime, pour les amoureux de karaoké, la version instrumentale de tous les titres de l’album est aussi disponible.

Les images pour une pochette ou le recto et le verso sont aussi à disposition des amoureux de supports physiques qui ne manqueront pas de se le fabriquer artisanalement, avec leurs petites menottes agiles.
Avant bien sûr de le diffuser largement afin de donner à cette Œuvre majeure l’audience qu’elle mérite (c’est à dire universelle).

Merci à Jean-Luc (JLJN) pour l’artwork et à Zeco de RSR pour les voix sur « Derrière le front ».

Le tout est publié sous licence Creative Commons BY-NC-ND, même si PIA ne demande pas mieux que certains s’amusent avec ses titres pour en faire d’autres.

Vous trouverez aussi plein d’autres musiques libres sur le site du collectif Revolution Sound Records. N’hésitez pas non plus à venir taper la tchatche sur notre forum, si vous avez des questions pour savoir c’est quoi en vrai la musique libre… ou simplement pour passer nous faire coucou.

Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.