Libre en fête 2011 démarre

je fais le passeur d’un message à l’occasion de Libre en fête 2011.

Message du collectif copilibre69 de Lyon et de son agglomération.

 » Avec le printemps qui devrait bientôt pointer son nez, le mois de mars
va voir de nombreuses manifestations autour des logiciels libres et plus
généralement des biens communs numériques libres : conférences,
découvertes, formations, install parties, etc :

- Install party et conférence le samedi 5 mars à partir de 1O h à la
Maison du Livre de l’Image et du Son à Villeurbanne :
<http://mediatheques.villeurbanne.fr/sujet/actualites/rendez-vous/ordis-cie/>.

- Espace numérique libre du salon Primevère, du 11 au 13 mars à Eurexpo,
avec 4 grandes conférences et de nombreux ateliers pour découvrir des
facettes d’une informatique libre, écologique et alternative :
<http://primevere.salon.free.fr/visiteurs2011/rencontres.php>.

- Dès le 14 mars et jusqu’au 2 avril, de nombreuses manifestations dans
les Espaces Publics Numériques de l’agglomération : il devrait y en
avoir dans tous les quartiers. Deux composantes :
* L’Internet, les données personnelles, la liberté,
* Les logiciels et autres ressources numériques libres.

Pour découvrir toutes ces fleurs de liberté, plusieurs agendas sont en
cours de mise au point :
- ALDIL : <http://www.aldil.org/calendrier/month> : partout où l’ALDIL
va collaborer, le programme est complet.
- Bibliothèques de Lyon <http://www.bm-lyon.fr>
et Villeurbanne
<<http://mediatheques.villeurbanne.fr/sujet/actualites/rendez-vous/ordis-cie/>.
- Espaces Publics Numériques du Lyonnais : <http://www.epndulyonnais.org/>.

- National : http://www.libre-en-fete.net/evenements, il commence à se
remplir, il faudra repasser…

Un souffle de liberté va passer sur l’agglomération et le pays… »

Faites circuler !Share on FacebookTweet about this on Twitter

3 réflexions sur “ Libre en fête 2011 démarre ”

  1. Il semble après vérification que tu n’es pas de lyon.
    ça n’empêche pas de se joindre pour répondre a tes interrogations (on va le dire ainsi)

  2. Bonjour,

    c’est un peu une attaque abdominem sans connaitre il est sure le projet. Mais peut etre faut il une explication. Je ne suis pas de Pragmazic mais je connais leur projet et me permet de te donner quelques éléments

    Pragmazic est effectivement une SARL qui fournit un dispositif créé à 100% en petite quantité ; c’est a dire à la pièce voir des cadences de 3 bornes. Il y a de l’électronique, compatible linux et de grande qualité, mais surtout de la tôlerie et de la peinture ; pas de plastique ; Tu peux imaginer le cout qui peut être comparable à celui de ton carrossier quand tu as froisser l’aile de ta bagnole. Nous sommes loin des prix du écrans tactiles fabriqués a des milliers d’exemplaires ; quantités qui permettent de faire des solutions industrielles réduisant drastiquement les couts.

    Il s’entend que le cout est celui du dispositif et des services de maintenance ; les archives ne sont pas vendues bien évidemment.

    Quand au prix de vente du dispositif, la marge est me semble t il correcte. Le projet cherche l’équilibre ; ils sont très loin de faire plein de tune.

    Quand à la relation Dogmazic ; Pragmazic tout est clairement exprimé ; une partie de la vente des bornes est allouée à un fond de soutien gérer par un collège d’artistes, de labels et de mélomanes. Le collège est voté par les adhérents de l’asso et en ce moment des discussions sont autour de comment « utiliser » ce fonds de soutien à la musique libre….

    Il me semble au contraire
    - que le prix est en adéquation avec la qualité du produit et les quantités fabriquées avec une marge correcte et un projet juste à l’équilibre…et encore tout est fragile.
    - que le « modèle » interagissant entre PRAGMAZIC et DOGMAZIC est sain, transparent, participatif…

    Je trouve dommage que l’on se permette d’être ainsi dans l’affirmatif sans vraisemblablement connaitre ce qu’est un projet industriel et les couts que cela engendre, sans connaitre même le projet, l’association et les gens qui sont derrière tout celà.

    Maintenant normal de poser des questions ; je suis d’ailleurs de Lyon ; tu es aussi de Lyon je serais ravi de te rencontrer pour t’en parler autour d’une mousse…ce qui tu me l’accorderas un meilleure façon de réagir, de communiquer et d’apprendre à connaitre le projet.

  3. Et dites, c’est un peu du foutage de gueule tout çà…..vous vous faites passez pour des défenseurs du libre(des licences libres en général), mais quand on y regarde de plus près vous êtes surtout des défenseurs « DE LA TUNE SUR LE LIBRE » et je pense particulièrement à ceux à qui appartient PRAGMAZIK……qui n’a rien à voir avec une association à but non lucratif mais qui n’est autre qu’une SARL à l’ancienne, permettant de faire un gros paquet d’euros sur la musique sous licence libre: Les bornes vendues entre 1.600 et 5.800 euros!!! Si on compte une soixantaine de bornes vendues à 3.500 euros,on tourne dans les 210.000 euros!!!!!!!!!!!!!!
    Et les artistes dans tout çà????? PRAGMAZIK les rétribue t il à leur juste valeur??????
    Car sans eux ces jolies bornes ne ressembleraient guère qu’à de belles pièces de plastique assemblées à 5000 euros….

    Artistes faites tourner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>