Archives par mot-clé : internet

La Quadrature du Net demande votre soutien !

Suite à ce billet, publié sur Mediapart, la Quadrature du Net demande votre soutien. Soutenir la Quadrature du Net, c’est soutenir la vigilance contre des lois liberticides, pouvoir s’informer sur les enjeux du numérique.

Il s’agit de récolter environ 160 000€ de dons dans l’année 2014 de la part des internautes, puisque nous avons choisi l’indépendance absolue en basant notre modèle financier prinicipalement sur les contributions individuelles.

Lorsqu’on se rend sur le site internet de La Quadrature du Netpour la première fois, on est frappé par la densité des mots, des textes, des sujets : censure, surveillance, blocage, TAFTA, LCEN, etc. On peut être rebuté par ce qui ressemble à une collection d’inquiétudes, un rappel que vivre en démocratie ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas de problèmes de libertés. On peut considérer que la vie est bien assez dure comme ça, que l’économie, le chômage, les tensions sociales, sont suffisamment présentes et anxiogènes pour qu’on ne se préoccupe pas, en plus, de ces questions un peu obscures de libertés sur Internet. Laissons cela aux geeks. Laissons cela aux paranos. Laissons cela à ceux qui ont du temps pour se pencher sur tous ces sujets à la frontière du droit, du code, des relations internationales, de l’espionnage et de la surveillance.

Ou alors non.

Ou alors il est temps de comprendre qu’Internet a pris une telle place dans nos vies quotidiennes qu’il ne s’agit plus de « nouvelles technologies », mais de nos usages quotidiens. Que l’ancien monde est de plus en plus mort et que le nouveau n’est plus si infantile et innocent que cela. 20 ans d’Internet grand public, cela installe des usages. Cela permet de commencer à avoir un peu de recul sur nos pratiques, sur ce qui va et ce qui ne va pas. Cela permet de regarder lucidement ce qui peut arriver si on ne protège pas nos vies privées et notre Internet, ce bien commun parmi les plus accessibles et partagés au monde.

Alors on peut regarder d’un œil neuf ce que fait la Quadrature du Net et se sentir – enfin – concerné.

Depuis sa création en 2008, La Quadrature du Net agit sans relâche pour qu’Internet demeure un outil de partage, de libre expression, d’émancipation, permettant la participation de tous au débat démocratique. Elle agit notamment pour :

  • Une vraie protection de la neutralité du Net et la non-discrimination des données : que chaque internaute soit en mesure d’accéder à tout l’Internet et que chaque contenu puisse lui parvenir, quel que soit son fournisseur d’accès et son équipement, contre les atteintes à la neutralité du Net qui se multiplient ces dernières années.
  • La protection du droit à la vie privée contre la surveillancedes États et des entreprises : que chaque internaute soit le maître de ce qu’il partage et de ce qu’il souhaite garder secret. Que sa vie privée soit respectée en permanence, en ligne ou non. Que les puissants, les États et leurs agences de renseignement, ne soient pas au dessus des lois sur le Net. Que le fardeau immense de défendre nos droits et noslibertés ne pèse pas uniquement sur quelques individus comme Edward Snowden.
  • L’adaptation du droit d’auteur aux pratiques culturelles actuelles et la légalisation du partage non marchand des ?uvres numériques entre individus : que les pratiques réelles des citoyens telles que le partage et le remix soient reconnues et acceptées pour ce qu’elles sont : un acte de reconnaissance, de vie sociale et d’épanouissement, permettant une plus large diffusion des œuvres et le contournement des acteurs dominants, plutôt que comme un vol ou un piratage irrespectueux.
  • La liberté d’expression contre la censure : que les garde-fous de la liberté d’expression conquis à la fin du XIXe siècle et au XXe siècle soient tout autant respectés sur Internet, où l’expression massive des citoyens a libéré la parole publique comme aucun autre outil auparavant dans l’Histoire.

L’une des caractéristiques des actions de La Quadrature du Net est de fournir des analyses juridiques et techniques à la fois très fouillées et précises, mais aussi accessibles aux citoyens que possible, afin de leur permettre de se saisir du sujet en question. Non pas comme un groupe élitiste, mais en agissant ensemble et accompagnant chacun dans la défense de ses droits et des libertés publiques.

C’est un chantier important de « capacitation citoyenne » afin de rendre plus lisibles et compréhensibles les enjeux des libertés sur Internet. Dans l’objectif d’aider chacun à prendre conscience et défendre les droits fondamentaux dans les dossiers liés au numériques. Pour mener ce chantier, nous ne pouvons pas, nous ne pouvons plus compter uniquement sur une poignée de « geeks » militants, qui nous accompagnent depuis des années : nous sommes tous concernés. Les « super-héros » de l’Internet libre sont trop peu nombreux et fatigués…

Il nous appartient à tous de prendre en charge la défense de nos libertés. De participer aux efforts de sensibilisation, d’argumentation et de travail auprès des législateurs. De nous aider à mener au jour le jour les combats pour les libertés individuelles et publiques, en prenant conscience que ce travail, cette participation, sont fondamentaux pour l’ensemble de nos droits et libertés, au-delà des dossiers numériques. En sachant qu’en nous soutenant, ils se soutiennent eux-mêmes, aujourd’hui et pour l’avenir. Devenir, chacun selon ses capacités, un héros de l’Internet.

Adrienne Charmet-Alix

Coordinatrice des campagnes

La Quadrature du Net