[Bordeaux] Tsunami Wazahari en concert – 17/02/07

Et oui, les amateurs de dub trépignent déjà d’impatience à l’idée de venir au Balthazar (72 cours Alsace Lorraine, BORDEAUX) pour jumper sur le set du (je vous le donne en mille) furious dubber rochellais : Tsunami Wazahari! Nous avons négocié sec pour ne pas qu’il remplisse le bar avec ses machines. Et oui faut laisser de la place au public qui va venir nombreux pour se régaler de dub libre. Un live/set qui va te secouer les trompes d’eustache, te faire vibrer la rate, te faire swinger les pieds! Vous en voulez pour votre argent? Ca tombe mal, c’est gratos! Ne ratez pas ça, c’est du lourd. En plus le bar est wifi, tu pourras venir downloader les morceaux du sieur Wazahari en direct et si t’as pas de portable, viens avec ta clef USB pour ne pas repartir les mains vides, c’est légal 😉

Allez, au 17…

AltF4

Infra commander 

[LCL004] Recto Versus vol. 1 : Volfoniq remixe/remixé ! (electro dub)

Premier volume d’une longue série sur le label « Les cristaux liquident » : les compilations « Recto Versus » :

Le projet « Recto Versus » consiste en une série de compilations collaboratives, permettant à un ou des groupes du label LCL de remixer ou se faire remixer par d’autres artistes.

Au travers de 13 titres, de l’électronica à la jungle, du breakbeat à l’IDM, (re)découvrez le dub de Volfoniq à toutes les sauces… Ceux qui connaissent Volfoniq seront peut être un peu déboussolés, mais c’est en même temps tout l’intêret de ce projet Wink

La compilation est également disponible pour une écoute rapide sur le tout nouveau « Volfo-player », installé sur le site web de Volfoniq…

The Way of the « Domain »

Hiphop domain, c’est une aventure dans le domaine public pour fournir aux rappeurs « sans le son » un moyen d’utiliser en toute liberté de la musique pour leur textes. De nombreux musiciens (17 en tout) ont participé à l’élaboration de trois compilations de 10 titres présentes sur le site officiel en mp3 et image CD (www.hiphopdomain.org).

Continuer la lecture de The Way of the « Domain »

Dub en sauce libre ce soir sur Divergence FM !

Ce soir à 19h00, Divergence FM diffuse sur les ondes et sur le net en stream une mixtape réalisée par PakuPaku (Les Cristaux Liquident) et entièrement composée de titres issus de l’archive de Dogmazic.net !

La mixtape sera disponible le 15 février sur le site des cristaux liquident, et sur Dogmazic bien sûr, c’est donc une avant première 😉

La diffusion est effectuée dans le cadre de l’émission « Dub Me True » de 19h00 à 20h00. Vous pouvez écouter Divergence sur le 93.9 si vous habitez Montpellier ou les environs, ou sur le net en stream.

Divergence est une radio 100% indépendante, et cent-pour-sans pubs 😉

::: Playlist du mix :::

Disrupt : grave robbers from outer space
Disrupt VS Bo Marley : Ursula Dub
Bo Marley : Bauhelm
Knobz
: bomb-ar-dub
Dubosmium feat Ralfiralfiro : IstandDub
Disrutp : cheap on fire
Mikey Murka : sensi addict
Crazyh et Jezinho : Bahia
Krystoff : Holly mount zion
Dr Dub VS Volfoniq : haunted hypnotiq
Volfoniq : hypnodub
Dubsoniq : Cosmic church
Tsunami Wazahari : Disciples of the fat sound
Electronik pass’mountains : traque
R2Jeux : Boite à musique
Dataspirit : ask her
Blue vitriol : cryovolcano
Massagana : do free blow
tdBt : l’échapée ultramarine dub
Bo Marley : der tod is kein problem
Dam di : big brother
Volfoniq : drumsong riddim

Un grand merci à tous les artistes qui ont accepté la diffusion de leurs titres, à Yohan pour son émission, Divergence FM, et Dogmazic !

Meuh!!! Un phénomène de société

Pour mon premier article sur Dogmazine je vais attaquer avec le phénomène « MEUH!!! »

Véritable Tsunami lancé par l’ami Dana avec sa photo de 4 meuhs les sabots dans la neige.

Notre camarade tdBt n’a d’ailleurs pas manqué de faire le rapprochement avec les Fab Fours (la coupe de cheveux sûrement).

Depuis, la vague n’a cessée de prendre de l’ampleur et les créations sonores pleuvent (à écouter ici) ainsi que les réactions.

On peut voir sur le forum Dogmazic des sondages sur quelle license adopter, le style, des « MEUH!!! » à tout va, des commentaires, etc.
On se demande bien où tout ça va finir. Rachat des américains? Menaces russes? Attentats? Reportages?

Continuer la lecture de Meuh!!! Un phénomène de société

[Marseille] Libre Session #2 – 22 février 2007

Le concept « libre session », c’est à la fois aller à la rencontre du public marseillais pour faire découvrir les cultures libres et aussi permettre à des groupes diffusant sous LLD* de se produire en live.
L’association Musique Libre a engagé une collaboration avec la salle « Au Balthazar » , et le collectif Revolution Sound Records pour 4 soirées trimestrielles.

Cela permet à 12 groupes de se produire dans l’année et donc d’initier un intérêt pour la scène libre à Marseille.
Nous programmons des groupes locaux mais aussi des groupes venant d’autres régions afin de proposer un large éventail d’artistes/groupes diffusant en LLD.

Dans un avenir proche, les libres sessions s’inviteront sans doute dans d’autres lieux et d’autres villes.

19H30: Accueil, Stands , projections, discussions autour du libre (et du bar).

22H00: Concerts.

Retrouvez les artistes/groupes présents sur Dogmazic .

Ou sur leurs sites:
Godon
Le sac à boulons

* LLD = Licences de Libre Diffusion.

Interview exclusive de Les Cristaux Liquident

Les Cristaux Liquident (LCL) sont présent depuis les tout débuts de Dogmazic. C’est en tant que label qu’ils s’expriment aujourd’hui. J’ai voulu en savoir plus …

Rico

Hello cher Nicolas alias Pakupaku, peux-tu nous parler de Les cristaux liquident ? D’abord, pourquoi ce nom étrange venu d’ailleurs ?

On pourrait imaginer que c’est une allégorie de l’affichage numérique, une ode aux paysages binaires dans lesquels on baigne depuis pas mal de temps déjà…

Comment et quand tout cela a-t-il démarré ?

Dans le Formol. On faisait partie en 2000 du collectif « Formol », déjà pluridisciplinaire (musique, design, web, prêt-à-porter) . A l’intérieur de ce collectif se sont montées plusieurs formations musicales, dont « Les cristaux liquident » (le groupe, qui a cessé d’exister il y a un an). Actuellement Les cristaux liquident c’est un netlabel, mais aussi depuis 2003 une association dont l’activité principale est l’organisation d’événements culturels.

Peux-tu nous dire quelles sont vos orientations musicales ?

Sur le label, c’est actuellement orienté dub, trip hop et électro au sens large, mais c’est surtout l’esprit d’ouverture et l’envie de collaborer qui nous importe.

Les collaborations avec d’autres artistes sont légion dans le petit monde de la musique libre, avec qui aimez-vous travailler, et pourquoi ?

Justement, on a toujours travaillé en « circuit ouvert ». Les artistes résidents du label passent une bonne partie de leur temps à remixer, se faire remixer ou faire du « featuring ». On cherche en permanence de nouvelles méthodes de travail collaboratif à expérimenter.
Pour ne citer que ce qui s’est concrétisé ou est sur le point de l’être : le label allemand JAHTARI, les espagnols de Normaa, DrDub qui est hollandais et a récemment rejoint le label, d’autres personnes un peu partout autour du globe, et bien sûr des artistes français : CALM, le collectif Clafooti, l’équipée folle de la « Brigade Neurale », CURL, Altaï, Manudub, et la liste s’allonge !
Plus d’infos un peu plus bas avec les prochaines sorties 😉

Pourquoi avez-vous opté pour la libre diffusion ? Votre opinion là dessus …

En fait on n’a pas à proprement « opté » pour la libre diffusion en cours de route, on est dans le libre depuis qu’on est dans la musique, on ne s’est même pas posé la question à vrai dire.
Quant les premières licences sont apparues, ça nous a permis de protéger la musique tout en conservant notre liberté. Par la suite, et après avoir eu quelques mauvaises surprises sur des utilisations qui ne nous convenaient pas de certains titres, on a préféré la Creative Commons by-nc-nd qui soumet à accord les dérivés et surtout les utilisations commerciales.

Les cristaux liquident est maintenant un label, peux-tu nous expliquer les raisons de cette transformation ?

« Les cristaux liquident le groupe » a cessé d’exister il y a environ un an, et à ce même moment est né « Les cristaux liquident le netlabel de musique libre », qui par ailleurs continue l’organisation d’événements culturels (débutée en 2003 pour ceux qui ne suivent pas au fond).

Quels sont les groupes que le label va produire ?

On fait pour l’instant de la diffusion car c’est ce qui nous plait : CALM (trip hop), DrDub (analog dub), Sirdeck (trip hop/house) et Volfoniq (electro dub).
A venir une belle quantité d’invités pour les compilations « Recto Versus », et sûrement d’autres artistes individuels qui rejoindront le label ou seront invités à l’occasion d’un « release » ponctuel. On s’est fixé comme objectif une sortie mensuelle, en plus des mixtapes 100% musique libre.

Comment choisissez-vous les artistes, sur quels critères ?

On préfère le « bien » au « beaucoup » même si on a une fâcheuse tendance à l’hyperactivité… Donc on ne cherche pas particulièrement à développer un catalogue énorme au détriment de la cohérence. La qualité du travail est de première importance, l’originalité et la personnalité sont des facteurs décisifs. Ensuite il y a bien sûr l’obligation de ne pas être inscrit à la Sacem et d’envisager la libre diffusion comme procédé de création, et non pas comme une opportunité ou une résignation.

Quels sont vos projets actuels ? Des scoops, des releases en vue ? On veut tout savoir !

Les compilations « Recto-versus », qu’on va sortir tous les six mois, seront l’occasion pour un ou des groupes du label de remixer ou se faire remixer par d’autres artistes. Le premier volume qui sort le 26 janvier offre 13 titres d’artistes remixés par Volfoniq ou qui ont remixés Volfoniq.

Les mixtapes : leur principe est de mettre un coup de projecteur sur le travail d’un netlabel, d’un collectif, ou d’une communauté du libre. La première qui est parue en janvier est basées sur des titres du projet « HipHop domain » lancé par notre camarade tdBt. La seconde à venir mi- février sera Dub/reggae, avec une sélection entièrement réalisée sur Dogmazic.

Les maxis :
– en février : une sélection de titres live du groupe hollandais « Dub from creation »
– en mars : une collaboration de Volfoniq avec deux des figures de Dogmazic, mystère…
Et pour la suite, il faudra scruter régulièrement l’activité du label.

Le tout sera disponible sur le site du label et évidemment chez Dogmazic.

Côté organisation, on travaille sur divers projets avec des partenaires institutionnels ou privés (une présentation de travaux multimédia pour l’Espace Culture Multimédia, un film musical pour les journées du patrimoine, un spectacle live musique + vjing, …) et il y aura sûrement un festival musical dans notre chapeau.

L’avenir à plus long terme, comment le voyez-vous ?

Riche, mouvementé, et libre !
Continuer à faire des rencontres, organiser des événements qui permettent de diffuser plus largement la musique libre d’ici et d’ailleurs, accueillir de nouvelles recrues, et peut être se lancer dans la production d’un album pour Volfoniq…

La page des cristaux liquident sur Dogmazic

Un petit aperçu ? Volfoniq – Recto Versus Vol 1 – HoriZon biZare
Horizon biZare

Sorties chez Al Dente records

Signalons aussi, ces derniers jours, deux sorties chez le dynamique label rochelais Al Dente Records :

En écoute sur DogmaZine : An eye for an eye

An eye for an eye

Et, autre release :

Vous pouvez savourer ici : Surfin’ my wave

Surfin’ my wave

Alors, ça donne envie d’aller télécharger tout ça non ?