Édito musical de dogmazic – MARS 2019

Bonjour et bienvenue dans cet édito mensuel de Dogmazic.net pour mars 2019 !

Voici les nouveaux albums pour le mois de janvier, suivis des « pépites exhumées de l’archive ».

Nouvelles publications sur Dogmazic.net pour février 2019

Début d’un album… Peut-être ?De l’acoustique propre dans le seul titre en cours proposé. Nous attendons la suite Tristetemps !
— ardoisebleue

Un petit EP de seulement trois titres, allant de l’electro « chill out » relaxante et reposante, jusqu’à des influences techno avec un rythme martelé propre au genre. Ce disque s’écoute vraiment bien et on attend, évidemment, la suite avec impatence. 
— Shangri-l

Cordes en saturation qui tranchent avec une voie nette. Diaphonies volontaires qui peuvent interpeller. Décrochements de tempo dus à l’enregistrement direct, primitif et sans reprises. Voici un album qui pourrait vous déclencher une phase d’intellection dans le domaine musical et vous obliger à reconsidérer votre perception de l’harmonie du son. Nuls effarouchements dans cet univers phonique, l’alternative est « accaparez-vous ces complaintes » ou « passez » !
— ardoisebleue

Cet album était ma pépite du mois dernier je répèterai donc mon avis :Des titres légèrement satiriques, qui cachent des compositions pleines d’une sensibilité exprimée sous couvert de rythmes teintés soit de jazz soit de blues. « Petit accordéon de nuit » me semble toujours l’élément expérimental de cet album, ce titre diffère entièrement du contenu. J’apprécie à nouveau « 2cv dans la plaine », cédant à cette impression nostalgique des instants passés dans ces véhicules étonnants.Restons simples et  bonne écoute…
— ardoisebleue

Voilà une expérience qui a le mérite d’être tentée. Ces compositions très courtes basées sur le bruit, la distorsion et une batterie à mi-chemin en arrière de l’avant-scène produit un effet que chacun appréciera avec un esprit très ouvert sur l’inconnu.
—  ardoisebleue

N’ayons pas la sensibilité à fleur de peau. Tout acte audio-créatif demande aux auditeurs un effort de compréhension ; ICI nous pourrons relever le défi en laissant nos préjugés, temporairement, dans la cave, pour ressentir l’aboutissement de ces compositions. J’en ai personnellement conclu : « Oui, et alors ? »
— ardoisebleue

Des morceaux simples, peut-être trop, qui nous replongent dans l’atmosphère des jeux vidéo des « bars d’antan ».
— ardoisebleue

De la musique de jeu vidéo très typée années 90 voire année 80, on se croirait en train de joué sur une NES (rhoooo… nostalgie !).42 morceaux ici, probablement la bande son de la réponse à la question de la vie, de l’univers et de tout le reste.Des morceaux d’environ 1m30 de moyenne.
— trebmuh/olinuxx

Musique d’ambiance, relaxante, un peu électro, un peu planante, un peu progressive, un peu asiatique, un peu plein de choses en fait.32 morceaux ici, certains longs, d’autres plus courts, entre 1 et 4 minutes environ.
— trebmuh/olinuxx

Les Pépites exhumées de l’archive

Le titre « Quand tu dors » m’a particulièrement touché dans cet album ; Une composition simple, dépouillée, constituée d’un thème aux notes émises avec une retenue à peine ressentie nous insufflant cette impression d’hésitation qui nous prend parfois à l’instant de réveiller un être, de l’extraire de cette sérénité dont nous avons tous besoin.La diversité des styles dans la composition de cet album, tel les titres « zozo » ou « derrière toi » en comparaison des autres morceaux plus conventionnels, conforte son genre -Vidéo game-
— ardoisebleue

La gorge serrée, une voix masculine, rauque, assez rock, psalmodie des paroles absurdes, douloureuses et poétiques à la fois: mon titre préféré de ce petit album est incontestablement « Agonie D’un Trader ». C’est un morceau entre chanson française et blues-rock, assez lent, qui ne manquera pas de nous rappeler le mythique « House of the Rising Sun » interprété par de nombreux artistes comme The Animals ou The White Buffalo. Ce que j’y ai adoré, c’est cette histoire passionnelle, dont la temporalité se tuile et se superpose dans le morceau grâce à l’expressivité de la voix de l’artiste, sur une instrumentation qui est (àmha) au poil. Je ne veux pas en dire beaucoup plus, pour ne pas spoiler ! En bref: beaucoup d’images sont évoquées par ce morceau, tant d’amour que de la déchéance.Ensuite vient « Rêves Évaporées », morceau plutôt sympa mais qui m’a moins marquée, où cette fois-ci la voix oscille entre timbre « évaporé » et expression d’amertume – mais manque parfois de naturel, de détente, à mon goût. Mentionnons, encore une fois, le travail sur l’instru, le mixage, et puis les paroles: « …Après, on perd ma trace. Place au mystère, les jours et les mois passent… Sur les ondes, silence radio. Quelquefois je suis confondu avec un autre… »On conclut sur « Te Perdre », une balade qui passe souplement de la déclamation aux mélodies chantées – j’ai beaucoup aimé cette fluidité de jeu musical ! C’est un morceau avec une belle profondeur de champ instaurée grâce aux instruments. Là aussi j’ai regretté un peu que la voix ne soit pas plus détendue parfois, pour créer du contraste. Mis à part ça, c’est un bon morceau.En bref: cet album, il n’est pas tout rose, ça c’est sûr, mais il pose une sacrée ambiance !
— ladee

Outro

Ont contribué à la rédaction de cet éditorial du mois de mars 2019 : Shangril, olinuxx/trebmuh, ardoisebleue, Ladee.

Il est issu d’un travail collaboratif fait par ceux et celles qui s’impliquent dans la vie du projet. Si vous souhaitez contribuer à un prochain édito, voici le fil de forum consacré au prochain épisode de ce travail commun, rendez vous sur le fil de forum de l’édito du mois sur http://forum.musique-libre.org.

Cet éditorial est librement redistribuable selon les termes de http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0 et vous êtes fortement et librement invités et encouragés à redistribuer cet article ! Si vous le faites, mettez nous le lien où vous l’avez redistribué en commentaire de cet article, ça nous fera plaisir.

Infos générales

L’archive dogmazic.net est éditée par l’association Musique Libre. Suivez nous et/ou venez participer sur

– notre blog http://musique-libre.org

– notre forum http://forum.musique-libre.org

– notre canal IRC http://dogmazic.net/irc/

Une réflexion sur « Édito musical de dogmazic – MARS 2019 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.