Lutte contre les fakes

À Musique Libre nous prenons au sérieux les fake-news, et nous agissons. Comment ?

En luttant contre les fake-music qui peuvent pulluler sur les autres plate-formes ! Nous avons établi un partenariat avec l’Association des Audiophiles de Guyane afin de juger positivement les œuvres qui nous serons présentées. Dans le cadre du vote récent de la directive européenne sur les droits d’auteurs, nous nous devions d’agir. Nous travaillons étroitement avec cette association pour développer un algorithme puissant de reconnaissance de fausse musique.

Un système de filtrage inédit

Basé sur les écoutes d’orpailleurs guyanais, cette approche disruptive du traitement algorithmique nous permet de distinguer l’or de l’ivraie. Exemple avec cette image tirée du site aujourd’hui même :

Notre algorithme a trouvé deux occurrences, signalées en rouge par notre intelligence artificielle. À l’heure où vous lisez ces quelques lignes, les fake-music détectées sont d’ors et déjà supprimées de la base et renvoyées à leurs créateurs avec le message suivant :

Madame, Monsieur,

Notre site internet combat jour après jour les fausses musiques. Pour le bien de nos auditeurs mais aussi dans une optique d’amélioration constante des compétences des musiciens, interprètes et paroliers, nous avons mis en place un algorithme de détection infaillible.

Il a détecté que votre humble contribution à notre plateforme rentrait dans ses critères et a procédé au renvoi de vos titres. Nous souhaitons vous faire part de nos plus sincères encouragements quand à vos carrières d’auteurs, interprètes, paroliers et sommes certains que cette aventure servira à vous améliorer.

Vous pouvez bien entendu protester en demandant à la Sacem d’élargir le paiement de redevance pour utilisation des œuvres la concernant aux associations à but non lucratif ainsi que de supprimer les dispositions dérogatoires de la dite directive. Nonobstant, il ne vous aura pas échappé que notre association demeure soucieuse de libertés d’expressions, nous ne saurons que trop vous recommander de peser de tout votre poids dans les lobbys des acteurs de la communication et de la culture.

Musicalement,

L’association Musique Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.