Archives par mot-clé : créations

Édito musical de dogmazic – juillet 2019

Bonjour et bienvenue dans cet édito mensuel de Dogmazic.net pour juillet 2019 !
Voici les nouveaux albums pour le mois de mai, suivis des « pépites exhumées de l’archive ».

Nouvelles publications sur Dogmazic.net pour juin 2019

Voici un single avant goût d’un album à paraître le 14 juillet pour le Netlabel Day 2019. Il s’agit de musique électronique, teintée de mélancolie, aux harmonies complexes.
— Shangri-l

Morceau d’électro plutôt original bien qu’il empreinte et joue avec les codes du style.
— olinuxx/trebmuh

Ça commence très bien avec un nom d’album en français. Et les noms de morceaux également. Chouette ! Ça change des titres en anglais « parce que tu comprends, tout le monde fait ça » qui me rappelle un morceau de l’album Awaneutchize de Big Mama. Bref, ne nous perdons pas dans trop de digressions, et revenons-en à ce 5 titres. Oui, 5 titres d’environ 4 minutes chacun. Sans paroles, rien que de la musique, on va dire de la techno/ambiante, ou un truc dans ces eaux là, qui tire pas mal sur l’expérimental aussi. Écoute intéressante.
— olinuxx/trebmuh

Un album de trois titres electro. Day 1 avec ses rythmiques hypnotiques et ses ligne acides, le tout sur un tempo lent, introduit directement à l’idée qu’on peut se faire de l’album : c’est du sérieux, ça ne plaisante pas, et, ensuite, l’album se déroule sur la même lignée. Day 2 est sans doute assez accessible, déjà plus proche de la piste de danse ; mais les lignes acides et la saturation restent au rendez-vous, ainsi qu’à nouveau, un coté répétitif et hypnotique. Day 3 ne dépare pas à ce niveau, mais donne déjà plus l’impression d’une musique d’ambiance… Au début du moins. Elle évolue lentement vers plus d’agressivité, par moment, avec des passages plus calmes. Au final un très bon album, si ces styles vous plaisent, laissez-vous tenter.
— Shangri-l

Des morceaux d’électro relativement longs, en tout cas, pas calé sur les 3m30 ou 4m des titres radiodiffusés. Musique intéressante, expérimentale, où l’auteur s’amuse à tourner et explorer autour des rythmiques. Un côté progressif dans la démarche.
— olinuxx/trebmuh

Titre de l’album en anglais, 2 titres de morceaux en français et le reste en anglais. Moins de bons points que pour d’autres albums chroniqués ce mois-ci ! Cet album de 12 titres comme par un morceau lent, doux, on a l’impression d’être au centre de Londres au 18° siècle. Musique sans parole, juste de la musique, qui se prêterait facilement à un film. Le calme se métamorphose pour une musique plus rythmée à l’occasion du 3ème morceau pour retomber dans un quatrième morceau un peu plus triste, ou apeuré. La suite alterne entre douceur, rythme, teinté parfois de sonorité rock, ou de musique de saloon, ou moyenâgeuse, ou encore grandiloquente. Je ne sais pas pourquoi, cet album me fait penser à la bande son de « maman, j’ai raté l’avion ». Album bien réalisé, production propre. Les sonorités sont plutôt convaincantes. C’est un chouette DM qu’il nous est offert ici.
— olinuxx/trebmuh

Un deuxième album du même auteur. Taillé dans la même veine. Je ne m’étends pas d’avantage. Belle écoute du même niveau que l’album précédent.
— olinuxx/trebmuh

Oula un album magnifique ! C’est un peu le genre de ce que les Doors faisaient sur la toute fin, de la musique piano-lounge, mais on sent que le Velvet n’est pas loin… Légèrement lofi, ça sature juste ce qu’il faut, les harmonies sont magnifiques et pas toujours évidentes mais avec une tendance sous-jacente qui ramène un peu tout ça du coté des territoires pop… Les plus avancés on dira. Parfois un peu de flottement, magnifique, dans le tempo. Un chef d’œuvre assurément, qui fait penser au noise-rock synchrone dans l’époque de ces enregistrements, un peu, mais joué sur la corde jazz, aux limites de l’intemporel.
— Shangri-l

Trois pistes assez courtes ici, pour de la musique qui fait penser à de la musique de film, peut être un film d’ambiance qui démarre dans un vaisseau spatial se mouvant tranquillement dans l’infinité intergalactique, pour aller à une réunion universelle de jeux d’empillage de briques, et finir dans une course effrénée pour rendre les clefs de l’hôtel à temps ! Sons synthétiques assumés, écoute intéressante.
— olinuxx/trebmuh

Un court morceau unique d’un peu moins de deux minutes. Du hip hop / rap, plutôt intéressant, avec une instrumentale plutôt bien produite, et du texte en français plutôt bien écrit.
— olinuxx/trebmuh

Encore des noms de groupe et titres en français ici. Chouette, un bon point ! Du ska rock festif et plein d’énergie ici pour cet album de 8 titres avec batterie, guitare, basse, et section cuivre, sans oublier un chant rock/punk. Enfin, quand je disais des titres en français plus tôt, c’était sans compter le sixième titre qui est lui en nangliche. Avec un accent « patate-dans-la-bouche » qui met un sourire (bienveillant). Album se finissant sur un dub step languissant.
— olinuxx/trebmuh

Les pépites exhumées de l’archive

Fukked Up est un groupe grunge allemand très fortement influencé par Nirvana. Cet album distille donc leur savoir-faire en matière de gros son et de rythmiques lourdes, voix éraillées et alternance de saturation et de son clair. Ils chantent en anglais. À conseiller aux amateurs de ce style, ou aux personnes curieuses de découvertes musicales !
–Shangri-l

Outro

Ont contribué à la rédaction de cet éditorial du mois de juillet 2019 : Shangril, trebmuh/olinuxx

Il est issu d’un travail collaboratif fait par ceux et celles qui s’impliquent dans la vie du projet. Si vous souhaitez contribuer à un prochain édito, voici le fil de forum consacré au prochain épisode de ce travail commun, rendez vous sur le fil de forum de l’édito du mois sur http://forum.musique-libre.org

Cet éditorial est librement redistribuable selon les termes de http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0 et vous êtes fortement et librement invités et encouragés à redistribuer cet article ! Si vous le faites, mettez nous le lien où vous l’avez redistribué en commentaire de cet article, ça nous fera plaisir.

Infos générales

L’archive dogmazic.net est éditée par l’association Musique Libre.
Suivez nous et/ou venez participer sur :
– notre blog http://musique-libre.org
– notre forum http://forum.musique-libre.org
– notre canal IRC http://dogmazic.net/irc/

Édito musical de dogmazic – juin 2019

Bonjour et bienvenue dans cet édito mensuel de Dogmazic.net pour juin 2019 !
Voici les nouveaux albums pour le mois de mai, suivis des « pépites exhumées de l’archive ».

Nouvelles publications sur Dogmazic.net pour mai 2019

Album (sous licence CC BY ND 2.0) de 19 titres de plus d’une heure et demi de rock français se situant musicalement quelque part entre Téléphone, Gotainer, Higelin, Dutronc, Bashung, Voulzy et Thiéfaine . Ça fleure bon les années 80. par ici ! Bonne énergie garantie.
— olinuxx/trebmuh

Les pépites exhumées de l’archive

Je vous propose une matinée, portes et fenêtres ouvertes, assis(e) sur le sol, adossé(e) au mur, le regard fouillant le lointain, en écoutant les titres de cet album. Il m’a renvoyé vers les années 70/80. Une bonne technique pour le son sert des textes clairs et des musiques soignées. Régalez vos oreilles !
–ardoisebleue

Voilà un artiste étonnant, qui entonne des ritournelles seul à la guitare… Avec une technique notable, qui fait le grand écart entre les influences folk-rock des années 60, mais aussi les motifs rythmiques cher au rock/grunge des années 90, particulièrement quand ce dernier proposait des titres acoustiques. Un musicien intéressant qui vous entraîne dans un univers plein d’intimité et d’émotion. Je recommande fortement.
— shangri-l

Outro

Ont contribué à la rédaction de cet éditorial du mois de juin 2019 : Shangril, trebmuh/olinuxx, ardoisebleue

Il est issu d’un travail collaboratif fait par ceux et celles qui s’impliquent dans la vie du projet. Si vous souhaitez contribuer à un prochain édito, voici le fil de forum consacré au prochain épisode de ce travail commun, rendez vous sur le fil de forum de l’édito du mois sur http://forum.musique-libre.org

Cet éditorial est librement redistribuable selon les termes de http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0 et vous êtes fortement et librement invités et encouragés à redistribuer cet article ! Si vous le faites, mettez nous le lien où vous l’avez redistribué en commentaire de cet article, ça nous fera plaisir.

Infos générales

L’archive dogmazic.net est éditée par l’association Musique Libre.
Suivez nous et/ou venez participer sur :
– notre blog http://musique-libre.org
– notre forum http://forum.musique-libre.org
– notre canal IRC http://dogmazic.net/irc/

Édito musical de dogmazic – mai 2019

Bonjour et bienvenue dans cet édito mensuel de Dogmazic.net pour mai 2019 !
Voici les nouveaux albums pour le mois d’avril, suivis des « pépites exhumées de l’archive ».

Nouvelles publications sur Dogmazic.net pour avril 2019

Un album de musique classique… Baroque plus précisément. Il n’y a pas a dire, l’émotion est bien au rendez-vous, avec des titres maîtrisés de bout en bout. L’ensemble des pièces est d’une grande cohérence, ce qui a pour inconvénient de donner quelque chose d’un peu répétitif, mais dans l’ensemble c’est un album à recommander, et même si vous n’aimez pas vraiment la musique classique vous risquez bien d’apprécier ces harmonies toutes en évidence mélodique et ces compositions qui parlent directement aux sentiments de l’être.
— shangri-l

Un très court morceau unique de trente-cinq secondes ici, plutôt rêveur et épuré.
— trebmuh/olinuxx

Les pépites exhumées de l’archive

Cet EP s’adresse spécialement aux amateurs d’acid music ! Désormais reconvertis sous le nom de The Acid Mercenaries (et même toujours dans le libre !), les Buzzworkers nous livrent des riffs acids avec des beats très groovy et dansant, alternant entre dance, house et techno.
Un des meilleurs EP d’electro acid selon moi (et j’en ai écouté tout un tas). Des sons de vocoders sont présents tout au long de l’EP, enjolivant cette musique martienne futuriste.
— Jawsberrebi

Outro

Ont contribué à la rédaction de cet éditorial du mois d’avril 2019 : Shangril, Jawsberrebi, trebmuh/olinuxx

Il est issu d’un travail collaboratif fait par ceux et celles qui s’impliquent dans la vie du projet. Si vous souhaitez contribuer à un prochain édito, voici le fil de forum consacré au prochain épisode de ce travail commun, rendez vous sur le fil de forum de l’édito du mois sur http://forum.musique-libre.org

Cet éditorial est librement redistribuable selon les termes de http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0 et vous êtes fortement et librement invités et encouragés à redistribuer cet article ! Si vous le faites, mettez nous le lien où vous l’avez redistribué en commentaire de cet article, ça nous fera plaisir.

Infos générales

L’archive dogmazic.net est éditée par l’association Musique Libre.
Suivez nous et/ou venez participer sur :
– notre blog http://musique-libre.org
– notre forum http://forum.musique-libre.org
– notre canal IRC http://dogmazic.net/irc/

ÉdITO musical de dogmazic – AVRIL 2019

Bonjour et bienvenue dans cet édito mensuel de Dogmazic.net pour avril 2019 !
Voici les nouveaux albums pour le mois de mars, suivis des « pépites exhumées de l’archive ».

Nouvelles publications sur Dogmazic.net pour mars 2019

Un seul morceau ici, électro à sonorité claire et limpide, lente et douce, un peu progressive, un peu numérique.
Écoute intéressante.
— olinuxx/trebmuh

Un son continu en fond sonore, et des touches de notes comme des gouttes de pluie et paf ! Final brutal et fatal pour la compréhension de ce titre il nous reste à supposer que nous sommes en présence d’une introduction, parce qu’à ce stade d’un morceau expérimental, où est l’hésitation ?
–ardoisebleue

Très court morceaux de flûte (moins d’une minute) dont la mélodie irait très bien avec le démarrage d’un conte magique pour enfant.
— olinuxx/trebmuh

Une mélodie toute douce et sucrée qui nous convie à débuter une matinée agréable. C’est trop court, vive la suite !
— ardoisebleue

22 morceaux pour cet album typé années 80.
— olinux/trebmuh

Il n’y a pas à dire, c’est très bien fait, mais je reste un peu sur ma faim… Manque peut-être un grain de folie dans la composition ? Patroux est un pilier de l’archive, très fréquemment classé dans les différents « top 6 » du site, mais, je sais pas, ça reste un peu trop policé, trop dans les sentiers battus pour moi. On peut quand même noter la très grande qualité de la production, et la très évidente joie de vivre qui transpire de tout cet album, au demeurant capable de trouver son public.
— Shangri-l

7 morceaux pour environ 25 minutes pour cet album de funk-punk-jazzy-rock. Fourni d’instruments
Un côté années 80, une ressemblance lointaine avec Emir Kusturica, une touche de Faith No More. Musicalement très varié, c’est un pur bonheur d’écouter cet album qui sonne tellement en dehors des sentiers battus.
Dommage que ça ne soit pas chanté tout le temps en français. Ceci dit, l’accent français profond peut apparaître comme un choix artistique et conférer un charme au chant.
Bref, une découverte bien chouette un dimanche matin, qui entre directement dans mes « favoris ».
— olinuxx/trebmuh

Un seul morceau ici dans lequel vocodeur et chant rythmé se mélangent.
— olinuxx/trebmuh

Les pépites exhumées de l’archive

Le premier EP du collectif, 100% des sons sont issus de Gameboys (marque de fabrique du duo).
Un EP très trash et noisy, composé de sons chiptune orientés techno. Une approche très originale de la dance music.
— Jawsberrebi

Un retour vers l’avant, j’imagine un album créé au temps du multipiste analogique. Malgré quelques imperfections dans la prise de son bien compréhensible à cette époque (que j’ai bien connue), l’écoute de cet album, dont les titres mélangent la guitare sèche et les sons saturés, nous plonge dans la phase de l’entre-deux des musiciens amateurs, l’évanescence du système analogique pour l’avènement du numérique nous permettant d’avoir une bonne qualité sonore.
Il y a une homogénéité dans l’ensemble sonore des titres nous ammènant vers la fin de l’album avec cette impression d’avoir eu une permanence dans la musique comme si nous avions écouté une seule chanson.
–ardoisebleue

J’ai probablement déjà dû chroniquer un album de Visio ou deux dans les »pépites exhumées de l’archive » et si je ne l’ai pas fait, c’est une erreur que voilà réparée !
8 morceaux pour cet album d’une durée totale d’un peu plus de 40 minutes.
Ça démarre planant, puis ça se rythme un peu et, au bout de 3 minutes, les guitares Visio-èsque débarquent et là, c’est le drame pour les oreilles trop fragiles !
Poétique, rythmé, entraînant, teinté d’années 80, et pop-rocké de guitares saturées mais non-agressives, un pur bonheur de créativité !
— olinuxx/trebmuh

Outro

Ont contribué à la rédaction de cet éditorial du mois d’avril 2019 : Shangril, olinuxx/trebmuh, Jawsberrebi, ardoisebleue

Il est issu d’un travail collaboratif fait par ceux et celles qui s’impliquent dans la vie du projet. Si vous souhaitez contribuer à un prochain édito, voici le fil de forum consacré au prochain épisode de ce travail commun, rendez vous sur le fil de forum de l’édito du mois sur http://forum.musique-libre.org

Cet éditorial est librement redistribuable selon les termes de http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0 et vous êtes fortement et librement invités et encouragés à redistribuer cet article ! Si vous le faites, mettez nous le lien où vous l’avez redistribué en commentaire de cet article, ça nous fera plaisir.

Infos générales

L’archive dogmazic.net est éditée par l’association Musique Libre.
Suivez nous et/ou venez participer sur :
– notre blog http://musique-libre.org
– notre forum http://forum.musique-libre.org
– notre canal IRC http://dogmazic.net/irc/