Archives par mot-clé : musique

Chronique – do this/do that


CC by-nc-sa 2,0

Fukked Up est un défunt groupe de grunge allemand. Do this/do that sorti en 2011 est le seul enregistrement que je connaisse de ce groupe.

Dès les premières notes résonne le spectre de Nirvana. Que ce soit la voix ou les guitares tout vous rappellera de manière presque confondante le groupe de Seattle. Mais alors est-ce que c’est un problème ? Hé bien pas du tout.
Nirvana était un groupe avec une alchimie sonore tout à fait unique et évoluant dans un univers musical relativement étroit. C’est donc un véritable tour de force que réalise Fukked Up, que de faire à ce point du « more of the same » sans que jamais la lassitude ne s’installe.

7 morceaux pour environ 25 minutes, c’est court, mais tout est tellement parfais, le son, la composition, même la durée des titres. C’est court mais aussi sûrement suffisant, l’impression de déprime général étant relativement élevée il pourrait presque être dangereux d’en avoir plus. Je blague bien sur (enfin vous jugerez vous-même), car Fukked Up n’existant plus, nous ne risquons pas de si tôt d’avoir la suite de cette excellente galette.

Lien Dogmazic

Chronique – Eclair Obscur



C Reaction

Chronique d’une des dernières publications sur Dogmazic.net, un album d’ambiant-indus qui s’appelle Éclair Obscur produit par la formation Claire Obscure et distribué dans nos contrées par le netlabel français Le Colibri Necrophile (connus pour ses compilations « Nektar » entre autres).

6 Morceaux durant chacun 3 minutes 40 secondes, voilà qui est plutôt court pour le style. Heureusement la qualité est au rendez-vous, ainsi les ambiances développées sont vraiment spécifiques, elles sont urbaines et pourtant bien loin de la froideur attendue. Il s’en dégage plutôt une chaleur et une vie tout ce qu’il y a de plus organique (avec un fort coté cyberpunk). Cela est dû notamment à l’emploi de nombreuses percussions et de voix ralenties, inversées et trafiquées.

Si les inspirations du titre d’ouverture restent assez claires, celui-ci se nommant : « William’s Burroughs’s Blade Runner », les autres sont plus mystérieux pour moi. Nul doute qu’ils résonneront plus pour vous.

Sur « Hidden Lie In Heaven », les sursauts rythmiques et l’incursion d’un piano nous sortent un peu de la torpeur, permettant à l’album de se finir sur le titre le plus synthétique de tous : « Wisdom Within Neverending Silence », machinique au possible, mais non dépourvu d’humour.

La fin de la galette est un peu brusque et laisse un petit goût de voyage à peine fini alors qu’il vient de commencer, c’est un peu dommage.
Je vous invite, pour vous consoler, à vous tournez vers les autres productions du Colobri Nécrophile, j’aurais d’ailleurs l’occasion de vous en reparler à propos du Gestalt Orchestra (teasing inside).

Lien Dogmazic
Site officiel du Colibri Nécrophile

Éditorial de mars 2018 de linuxmao.org

Éditos

Alors, les romains avaient fait de Mars leur dieu de la guerre.
Il était fils de Jupiter. Pas le nôtre, de Jupiter, mais l’original !
Sa mère, Junon, s’était débrouillée pour enfanter du petit guerrier sans avoir eu de rapport charnel avec son époux. Il faut dire qu’il l’avait agacée à propos des origines de leur fille, Minerve, dont la mère biologique était une nymphe de passage.
Une fleur magique aurait finalement fécondé Junon, sur les conseils de Flore… la bien nommée !
Et voilà Mars scintillant dans les mythologies, au sein de notre calendrier, dans la ronde des planètes les plus illustres (avec ou sans les moustiques de monsieur Bowie) ainsi qu’au firmament des barres chocolatées.
Comme quoi la vraisemblance n’est pas la garantie du succès, hormis sur linuxmao, où tout demeure tangible et vérifiable…

 

Quoi de neuf ?

Depuis la parution du dernier éditorial, nous ont rejoint : rojo, Ignorante, OlivSteelPan, horsdelacage, ohedidonc, TX230, tonyhifipro, garmin, Echo1, mzf, Maharmouzet, minou, ssachot, Widmir, MatM, jlcord, Psychogay, anais, omalley, Abdelaid, surian, tiseon, javez846, Tetard.48, sergey, Dubistor, VoiceOverTroubledWater, Leo Philippon, Oa, TanjTelbi, eleonore, Motokiyo, jmbnet, dubuiss, smart’S, Hachesse.
Bienvenue à vous toutes et tous !

Musique sur linuxmao

Les votes sont toujours ouverts pour la joute n°13, venez écouter les morceaux des participants et laisser vos commentaires Image .

Quelques productions autonomes ont été partagées dans la section de forum dédiée à cela :

 

Musique libre en dehors de linuxmao

Liste de lecture des nouveautés pour le mois de Février 2017 chez les copains de DogmazicImage .

Nouveautés sur LinuxMao

Des chiffres :

Le nombre de visiteurs uniques du mois d’octobre 2017 est de 32779. linuxmao.org, c’est à ce jour, 6335 utilisateurs inscrits, 2289 « pages de documentation », les > 84800 messages dans les « forums », et d’autres fioritures.

D’autre part, nous avons eu 36 nouvelles inscriptions depuis la rédaction du dernier éditorial du site c’est à dire en 28 jours.

Nouvelles pages :

Coté administration :

Comme pour le mois de Janvier 2018, le train-train habituel de modération des forums et d’entretien du site. La page Spencer Jackson a été intégrée dans la structure du Portail Développer. L’hibernation se passe bien, on attend les premiers miels de printemps tranquillement. Grouha !

Samuel, en phase intense de création et d’enregistrement, préfère se retirer de l’équipe d’administration.
Il continuera, nous assure-t-il, à participer à la vie des forums, ainsi qu’il le fait régulièrement depuis dix ans.
Merci, Samuel, pour tout le travail accompli et heureux de toujours te compter parmi nous, administrateur ou pas !

Coté logiciel sur LinuxMAO

 

 

Coté logiciel en dehors de LinuxMAO

Depuis la publication du dernier éditorial, olinuxx, r1 et Houston4444 ont relevé les mises-à-jour suivantes :

 

Post scriptum

Merci à sub26nico, allany, r1 et olinuxx pour l’écriture de cet édito, et on se retrouve le mois prochain pour une revue de l’actualité du mois écoulé !

 

 

PS : article originel sur linuxmao.org

Chronique – Escape From The Dying Star


CC by-nc-nd 2.5

Voici un album que j’écoute régulièrement depuis plusieurs années (2010 pour être précis). C’est un album d’électro métal instrumental contenant 10 titres, dont une intro et un remix, datant de 2009.

On y retrouve des tempos relevés avec les riffs mono-note typiques, agrémenté de breaks mid-tempo et de synthés qui tachent sur les refrains. Un morceau comme « Dead End » est tout à fait représentatif, si vous ne deviez en écouter qu’un ça serait sans doute celui-là, il procure en effet un fort bon sentiment d’élévation. Le reste de Escape From The Dying Star vous pousse en avant de la même manière, à coup de rythmiques jungle, de diverses syncopes et de plans mélodiques. Bref vous l’aurez compris il y a un peu de tout, c’est globalement assez in-your-face (à l’exception d’un ou deux titres), et diablement efficace !

S’il y a un reproche à faire à cet album, c’est bien la prod un peu trop clean et synthétique qui en ressort, cela se ressent particulièrement sur la batterie, qui malgré le travail évident reste un peu froide. Un morceau comme « The Gathering », proche d’un groupe comme Red Harvest, sur lequel il y a énormément de jeux de toms aurait vraiment bénéficié d’une vraie batterie. Surtout que la section rythmique est vraiment classique du métal : guitare-basse-batterie, sans fioriture électro sur le kick ou la caisse claire.

L’album file d’une traite, les morceaux sont variés, catchy et amples, tout ce qu’on aime dans ce style !

Un petit mot du remix du titre éponyme par Technomancer, il s’agit d’un remix techno, il est donc relativement plus répétitif que le morceau d’origine. Il propose un déroulement de très bonne facture et d’excellentes parties, même s’il est aussi très long (plus de 8 minutes!), on est donc pas fâché que ça s’arrête à un moment donné. Surtout bien sur si dans l’électro métal c’est le métal que vous préférez.

Espérons donc que Laho, nous sorte un jour la suite de cet excellent album !

Bandcamp
Lien Dogmazic

Des liens et des liens…

Le mouvement des cultures libres est plus grand qu’on ne le croit, et encore, nous n’avons ici qu’un bout du bout de la pointe du sommet de l’iceberg…

Des collectifs à la pelle…

netlabels et collectifs
On est là !!!

On me demande parfois « mais où sont les artistes, les collectifs, tu peux m’en citer quelques uns ? » Vous savez quoi ? Sur le blog ! Non, pas forcément dans les articles qu’on publie, enfin, si mais ce sont des coups de cœur, des albums qu’on a remarqué, des univers qu’on souhaite vous faire partager, d’ailleurs pas forcément présents sur Dogmazic aussi… Mais beaucoup de nos découvertes musicales se font grâce aussi aux liens que nous avons sur notre blog, oui ceux-là même, à gauche, intitulés « Musiques Libres ! » ou « Netlabels et Collectifs ».

Car oui, il y en a plein, des tonnes, des univers totalement différents (de la pop indonésienne de Kanal30 à l’ambient sud-américaine du LaBel Netlabel)…

Découvrez et faites-nous découvrir !

Bonnes découvertes, et si l’envie vous prend de nous faire découvrir à votre tour des pépites, n’hésitez pas à nous en parler sur le forum ou sur IRC (chat en direct), nous nous ferons un plaisir de vous publier !

V/D : Various Duets – Two Halves Volume Three

Une compilation du netlabel canadien {AN} Eel, spécialisé dans la découverte des voix et des expérimentations !