Édito musical de dogmazic – octobre 2018

Bonjour et bienvenue dans ce premier édito mensuel de Dogmazic.net, pour le mois d’octobre 2018 !

Nous ne savons pas encore si c’est une bonne idée ou pas, si nous continuerons ou pas, et si les fusées spatiales ça donne la nausée ou pas, mais voici le premier éditorial du type, un genre de test quoi, et sa continuation dépendra probablement de si ça nous amuse de continuer de le faire, des réactions, des commentaires, des participations à l’écriture… L’idée générale est de pouvoir faire une revue des nouveautés déposées dans l’archive chaque mois, avec également quelques descriptions de la part de membres, de certains albums de l’archive qu’ils apprécient particulièrement. Histoire de dynamiser un peu la communauté.

Allez zou, assez de blabla, commençons tout de suite avec la Musique, parce qu’on est toutes et tous là pour ça à la base, et plus particulièrement les nouveaux albums récemment publiés sur l’archive musicale Dogmazic.net ! C’est parti !

 

 

Nouvelles publications sur Dogmazic.net pour septembre 2018

Et hop ! Un son bien enlevé, un placement spatial qui nous fait bien ressentir agréablement le toucher des instruments, nous avons même les pouces des pieds qui battent à l’écoute de « Allons voir ». Il y a, dans la moitié finale, de la « polka du père Frédéric » un genre de déstabilisation peut-être due au sous-titre kubi..polka.

Et voilà ici Grande Ourse, avec un LP au zapping forcené ! Ne vous étonnez pas si le style – et le tempo – varie drastiquement d’une mesure à l’autre ! Un album qu’on pourrait presque – n’étant le zappage de style quasi épileptique – ranger du coté du trip-hop à tendance énervée. Notez que l’album comporte 5 pistes seulement, mais de plus d’une vingtaine de minutes chacune.

Un album d’électro expérimental bruitiste aux noms de pistes abracadabrants (ils rappellent le poème La chasse au Snark de Lewis Caroll !), essentiellement rythmique, de dix pistes qui se bâtissent sur des micro-variations de timbre et des ajouts sonores progressifs. On peut facilement imaginer en écoutant les trottinements d’animaux bizarres… attention, dans certains morceaux (par exemple L’Insturgole d’Epifrate) les aigus sont à la limite du strident.

Un album du même artiste et de la même année (2016) et qui cette fois-ci s’articule autour de lentes explorations bruitistes et même inharmoniques autour d’une viole à roue (c’est l’instrument que suggère le titre !). Les rythmes y sont tantôt dilués au bord de l’absence, tantôt sourds et obstinés à la manière d’une rave party, ou constituent la trame comme dans Violaroue Soul.

Cette fois-ci, changement complet de style avec un album jazzy où un clavier, un violon et une contrebasse nous immergent dans cette ambiance de fond de bar, à causer de choses sans importance, où, assourdissant nos voix,nous chuchotons des mots qui se confondent dans cette musique qui nous enveloppe… « Alice in wonderland » pourrait nous sortir de la torpeur, mais « high modes » nous replonge dans cette langueur qui nous fera finir la soirée dans la sérénité.

 

 

Les pépites exhumées de l’archive

Un album de 2011. Un des premiers albums enregistrés avec des outils GNU/linux où je me suis dit « whaou, il déchire lui ! ». Alors le côté « enregistré avec des outils GNU/linux », vous vous doutez (pour celles et ceux qui me connaissent) que c’est un point en plusse pour moi, mais ici je vais surtout parler du fait que j’y ai trouvé également une belle originalité musicale dans cet album. Alors OK, les batteries sont un peu légères (dans le sens où elles sonnent un peu boîtes à rythme, pas très vivantes), mais ça ne m’a pas gêné beaucoup et je ne sais pas diable pourquoi ! Étant batteur/percussionniste (et prof de musique en associatif pendant 10 ans), j’ai d’habitude tendance à jeter à la poubelle vite fait quand c’est pas un vrai musicien. Mais là, voilà, je n’ai foutrement aucune idée du pourquoi ça ne me gène pas plusse que ça, et pourquoi ça me met même un petit sourire en coin quand je cale mon oreille sur la partie batterie de ces morceaux. Probablement que le fait qu’il se passe des tas de trucs à la guitare happe mon attention et m’empêche de sortir de cet espèce de monde musical perché entre du Vaï/Satriani et un genre de monde parallèle de manga asiat’ revu par un esprit européen. J’en sais rien en fait. J’essaie de me l’expliquer tout en écrivant ces quelques lignes de revue, mais je ne suis qu’à moitié convaincu de mon explication. Et même probablement moins qu’une moitié. Et puis en fait, je m’en s’coue un peu les sourcils du pourquoi du comment car, pour de vrai, j’aime bien, et à chaque fois que je l’écoute cet album, je ne déchante pas. Alors sus aux explications psychologisantes, le ressenti y’a que ça de vrai ! Bonne écoute à vous et mes amitiés à vos cultures musicales.

trebmuh (aka olinuxx)

Ah ben moi si on me demande, juste comme ça, de sortir un album direct depuis Dogmazic qui pourrait plaire à tout le monde, et même à votre grand-mère, je sors direct Icon Girl Pistols, un très très bon groupe japonais -et, ils chantent en japonais, mais je vous jure que -étrangement- ça se remarque absolument pas, et ça sonne terriblement anglo-saxon… Les tests en aveugle me l’ayant prouvés-. Depuis leurs débuts dans la scène libre, et on peut les remercier d’avoir « libéré » tant et tant de belles chansons… Depuis, oui, ils s’en sont allés vers d’autres cieux plus orientés « business », mais il nous reste ces excellentes compositions en demi teinte, illustrant à la perfection le « mood » qui fut, à une époque déjà lointaine, la fin de la décennie 00, et c’est un plaisir réel à écouter.

Shangril

Des rythmes, des envolées, une symbiose entre les douceurs des cordes et l’âpreté de la batterie. Gros écouteur de rock symphonique je trouve ici des sons qui m’enchantent. Ricochet nous propulse dans les strates aériennes… « Monsoon » nous y fait planer avant de redescendre avec « the big jump ». Tentez ce son entre vos deux oreilles !

ardoisebleue

 

 

Outro

Ont contribué à la rédaction de cet éditorial du mois d’octobre 2018 : Shangril, Ladee, trebmuh/olinuxx, et ardoisebleue.

Il est issu d’un travail collaboratif fait par ceux et celles qui s’impliquent dans la vie du projet. Si vous souhaitez contribuer à un prochain édito, voici le fil de forum consacré au prochain épisode de ce travail commun :
http://forum.musique-libre.org/discussion/7932/projet-dedito-mensuel-pour-novembre-2018

Cet éditorial est librement redistribuable selon les termes de http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0 et vous êtes fortement et librement invités et encouragés à redistribuer cet article ! Si vous le fait, mettrez nous le lien où vous l’avez redistribuez en commentaire de cet article, ça nous fera plaisir.

On se revoit aux environs du 10 novembre avec les nouveaux albums publiés courant octobre ; et pour commencer celui de Bololipsum qui vient tout juste d’arriver.

La bise à vous et à vos oreilles, et au mois prochain !

 

 

Infos générales

L’archive dogmazic.net est éditée par l’association Musique Libre.
Suivez nous et/ou venez participer sur :
– notre blog http://musique-libre.org
– notre forum http://forum.musique-libre.org
– notre canal IRC http://dogmazic.net/irc/

Panda dub – Shapes and Shadows

Du bon, du beau du dub ! Il vient de sa forêt de bambou lyonnaise et fait un carton un peu partout où il est entendu…

Éditorial de septembre 2018 de linuxmao.org

Éditos

Éditos
Le petit Roger prépare sa rentrée des classes.
Tout est nouveau pour lui car, après des études primaires maussades, il a choisi de s’orienter vers un cursus secondaire inédit : « MAO sous linux, option synthèse sonore« . Il sera pensionnaire. Le seul collège proposant cette section se trouve dans une lointaine contrée imaginaire.
Il a fébrilement préparé cartable, trousse, banques de sons, clavier-maître et affûté ses oreilles tout l’été aux sons de l’IRCAM, de Kraftwerk, d’un large éventail de techno et de drum and bass.
Là où il bloque encore, c’est sur le choix de la carte-son par laquelle transiteront ses créations audio et MIDI. Un camarade de camping, cet été, lui a fait connaître linuxmao.org et l’a assuré qu’il trouverait aide et conseils de la part de cette communauté libre et désintéressée. Début septembre, il s’inscrit sur le site et, dès le lendemain, après de méthodiques lectures, poste sur le forum, section « le home-studio, les instruments et le DIY« , sa liste de questions studieusement préparée.
La solution fut trouvée après deux jours d’échanges amicaux avec trois des membres du site.
Roger, ravi, ne manque pas de remercier les trois intervenants, tout fier d’avoir pu ajouter le traditionnel « [résolu] » dans le titre de son fil.
Dès réception du matériel tant convoité, il n’a pas manqué de relater en détail son retour d’expérience, dans un article qu’il a pris l’initiative d’écrire seul, copiant-collant un sujet similaire portant sur un autre matériel, juste en en modifiant le contenu.
Roger a tout pigé. Il sait que la richesse du site est faite de plusieurs milliers de contributions telles que la sienne, telles que les vôtres, et que le plaisir d’y circuler tient parfois juste à un « merci ! » enthousiaste…
Vous tous, nouveaux inscrits tant et tant bienvenus, prenez quelques minutes de votre temps musical pour lire le court manuel du site linuxmao.org .
Bonne rentrée, bien souriante, à vous tous !

 

Quoi de neuf ?

Depuis la parution du dernier éditorial, nous ont rejoint : EmmanuelDumas, BARBARAEYDELY, Epiqure, amphyper, lightpow, sikinosiki, ScoreItOnLinux, sickboy, hapkin, maaou68, HoneyBearBassPlayer, dadoudidon, graphicspad, neoshell, lalilala, georges74, maharo, Nydoxic, GhostOfBushes, TotoLeTroll, eleatus, et crazyman.
Bienvenue à vous toutes et tous !

Musique sur LinuxMAO

 

Musique libre en dehors de LinuxMAO

Liste de lecture des nouveautés pour le mois d’Août 2018 chez les copains de Dogmazic.

À noter qu’un concours ayant pour principes/contraintes d’utiliser certains synthétiseurs à modulation de fréquence (FM) libres pour produire de la musique libre devrait démarrer probablement bientôt : https://fmchallenge.osamc.de/ Image . Nous pouvons constater que le logiciel 6PM de m2v2 figure parmi les 7 synthétiseurs FM sélectionnés ! Les autres étant : Dexed, le MDA DX10, Hexter, JuceOPLVSTi, OpulenZ (un des synthés embarqués de LMMS), et Oxe FM Synth.

Nouvelles du monde

Annoncé sur la liste de diffusion/discussion de développement d’ALSA : ALSA-dev Image , la mini-conférence audio annuelle aura lieu le 21 octobre 2018 à Édimbourg. Ci dessous, une traduction rapide du message d’annonce Image  :

Comme les années précédentes, nous essayons d’organiser une mini-conférence audio pour que nous puissions nous réunir et discuter des problèmes, en particulier des décisions de conception, en face à face. L’événement de cette année aura lieu le dimanche 21 octobre à Édimbourg, la veille de l’ouverture d’ELC Europe Image . Nous sommes encore en train de finaliser le site (nous espérons pouvoir confirmer la semaine prochaine) mais il sera à l’extérieur du site de l’ELC, de sorte qu’il ne sera pas nécessaire d’acheter un billet de l’ELC pour y assister.

Comme pour les années précédentes, nous établissons un ordre du jour par le biais d’une discussion sur une liste de diffusion – si vous le pouvez, répondez à ce courrier avec des sujets que vous aimeriez voir discutés et dont vous apprécieriez que l’on s’occupe. Bien sûr, si nous pouvons régler les choses plus rapidement via la liste de diffusion, c’est encore mieux !

Si vous avez l’intention d’y assister, veuillez remplir le formulaire ici : https://docs.google.com/spreadsheets/d/11p2pSNxS7sJysg1JwErWi0T2Dq7XKRtAGngBHAn_w2g/edit?usp?usp=sharing Image .

À noter que l’utilisateur fulup-bzh semble vouloir y envoyer 2 de ses collaborateurs dans le cadre de son travail (audio embarqué en automobile). Fulup a contribué au site linuxmao et à également un projet de mixeur audio avec le couple AJG/AJM (AlsaJsonGateway Image et AlsaJsonMixer Image ). Espérons ici qu’il ait envie de nous faire un petit débriefing !

Annoncé sur la liste linux-audio-dev Image , la première conférence internationale à propos de Faust (IFC 2018, IFC pour International Faust Conference Image ) a eu lieu à l’université Johannes Gutenberg à Mainz en Allemagne courant juillet. Si le sujet vous intéresse et que vous n’avez pas pu vous y rendre, vous pouvez trouver les vidéos de toutes les présentations et la cérémonie du prix Faust sur le canal youtube Image . Toutes les vidéos sont présentes dans une liste de lecture unique Image qui reflète (presque entièrement) le programme Image .

Tant que nous sommes dans les vidéos de conférence, les vidéos de la LAC (Conférence Audio Linux) 2018 sont disponibles sur le site de l’accueillant Image ainsi que sur les pages dédiées aux événements liés sur le programme Image . Vous pouvez donc voir ou revoir ce qu’il s’est passé cette année à la LAC de Berlin.

Nouveautés sur LinuxMAO

Des chiffres :

Le nombre de visiteurs uniques du mois d’août 2018 est de 32822. linuxmao.org, c’est à ce jour, 6037 utilisateurs inscrits, 2338 « pages de documentation », les > 88000 messages dans les « forums », et d’autres fioritures.

D’autre part, nous avons eu 22 nouvelles inscriptions depuis la rédaction du dernier éditorial du site c’est à dire en 32 jours.

Nouvelles pages :

Coté administration :

  • la page jackdbus passe du portail logiciel aux archives
  • réattribution des messages à leurs auteurs originels dans ce fil de discussion
  • modification de la « balisecode » pour y ajouter un lien vers le manuel du site, section « forum »
  • maintenance générale du site

Coté logiciel sur LinuxMAO

 

Côté logiciel en dehors de LinuxMAO

Depuis la publication du dernier éditorial, olinuxx, sub26nico, syberia303 et Sylv_01 ont relevé les mises-à-jour suivantes :

 

Post scriptum

Merci à allany, olinuxx, r1 et sub26nico pour l’écriture de cet édito, et on se retrouve le mois prochain pour une revue de l’actualité du mois écoulé !

GIJÓN – A remix compilation by JM

Pour le 5e anniversaire de ce netlabel espagnol, Artico, JM nous gratifie d’une compilation de remix electro-ambient ! À écouter !

Éditorial d’août 2018 de linuxmao.org

Éditos

 

Il fait chaud. Très chaud !
Me vient une petite nostalgie des anciennes salles-machine climatisées, destinées à refroidir les unités centrales, frontaux de réseau, unités de disques ou lecteurs de bandes. Elles accueillaient ponctuellement, au cœur de l’été, le programmeur fuyant son lointain bureau surchauffé. Tout prétexte était bon pour se rendre à la console-système ou pour lancer une impression – souvent inutile – car ces périphériques se trouvaient également dans la fraîcheur de cette pièce si convoitée.
Les gobelets de café vides s’empilaient alors en salle-machine et non plus dans les bureaux.
Oui mais… Les disques contenaient de 16 à 256 Mb de données, la mémoire de base de 32 Kb était extensible à 128 Kb, les disquettes souples n’existaient pas encore et le maniement des bandes, des lourdes gamelles de disques durs ou le chargement en papier des imprimantes nécessitaient des jours d’apprentissage. Les systèmes d’exploitation étaient strictement propriétaires, interdisant la portabilité des compétences d’un système à un autre, d’un constructeur à un autre. Unix n’était qu’une lointaine aspiration et GNU/linux, qui en découle, n’était pas encore né.
Le moindre Raspberry ou smartphone propose des performances dont le plus imaginatif d’entre nous n’aurait pu rêver.
Alors, un peu de chaleur autour des grilles de ventilation d’un portable…

Quoi de neuf ?

Depuis la parution du dernier éditorial, nous ont rejoint : Onerrach, BrnVrn, ThiuRii, Papaast32, mathious, shelek, lamanoucheka, gilloudemars, paul17, jyzre, MineG33k, Marteau-Pilon, nijho, Gruik, BlandineDE, Thoratatsu, ManonDesCodesSource, almous, charles95 et Bobx39.
Bienvenue à vous toutes et tous !

Musique sur LinuxMAO

Musique libre en dehors de LinuxMAO

Liste de lecture des nouveautés pour le mois de Juillet 2018 chez les copains de Dogmazic Image .

Nouvelles du monde

Un nouveau logiciel, un limiteur, arrive sur Linux : LoudMax. Ce logiciel gratuit, qui existait déjà pour systèmes propriétaires, vient d’être porté au format LADSPA pour Linux. Voir ce fil de forum : Un nouveau greffon Limiteur : LoudMax.

Reaper, logiciel séquenceur audio/MIDI, vient d’apparaître au téléchargement pour Linux sur le site de l’éditeur. Il s’agit d’une version expérimentale en développement. Une section spéciale ‘Linux’ est apparue également dans les forums, ce qui laisse présager une version officielle pour Linux dans peu de temps. Voir ce fil de forum, Reaper5 version native pour GNU/Linux.

Nouveautés sur LinuxMAO

Des chiffres :

Le nombre de visiteurs uniques du mois d’août 2018 est de 31289. linuxmao.org, c’est à ce jour, 6017 utilisateurs inscrits, 2332 « pages de documentation », les > 87500 messages dans les « forums », et d’autres fioritures.

D’autre part, nous avons eu 20 nouvelles inscriptions depuis la rédaction du dernier éditorial du site c’est à dire en 31 jours.

Nouvelles pages :

Coté administration :

Pas grand chose de spécial ce mois-ci, les administrateurs ayant eu pas mal à faire chacun du côté hors-linuxmao de leurs vies, le minimum vital a été assuré !

Coté logiciel sur LinuxMAO

Côté logiciel en dehors de LinuxMAO

Depuis la publication du dernier éditorial, BrnVrn, sub26nico, r1, Nolwen, balthazar, olinuxx et syberia303 ont relevé les mises-à-jour suivantes pour ce mois-ci :

Post scriptum

Merci à r1, sub26nico, olinuxx et allany pour l’écriture de cet édito, et on se retrouve le mois prochain pour une revue de l’actualité du mois écoulé !