Archives de catégorie : Événements

ASIMTRIA… 15e !

Le Festival Asimtria est un espace dédié à la recherche, au développement et à l’exploration de l’Audiovisuel et de l’Art Sonore, axé sur les processus expérimentaux proposés à partir de diverses technologies, récits et médias, et orienté vers la philosophie de la Culture Libre.

Ce festival (10-21 février) fête cette année sa quinzième édition avec des artistes du Chili, Pérou, Cuba, Bolivie, Colombie… Tout cela à Ayacucho au Perú ! (ils ont de la chance ceux ou celles qui y sont en ce moment ! 😉 )

Tout est là (en langue espagnole) : http://asimtria.org/

En bonus une publication de leurs derniers événements :

Sortir du cadre : Un film et une série documentaire sur les artistes et les œuvres sous licences libres et ouvertes dans l’art.

Lien vers la campagne de don :

https://www.helloasso.com/associations/lent-cine/collectes/sortir-du-cadre

For a description of the project in English, click here.

Synopsis

Alors que le nombre d’artistes augmente constamment, et qu’il n’a jamais été aussi simple de créer, les artistes sont de plus en plus précaires. Pourtant, dans une société qui envisage l’art comme une marchandise et l’artiste comme une profession, des personnes cherchent à transformer les conditions d’échange des œuvres et imaginent des économies alternatives, fondées sur la liberté et le partage.

Présentation

Sortir du cadre,c’est d’abord un film documentaire en cours de création, né du besoin d’expliquer l’intérêt des licences libres dans l’art. C’est également une série, également en cours de création, qui va à la rencontre des personnes œuvrant pour ces dernières. Pour en savoir plus sur les licences libres et de libre diffusion, les plus utilisées sont la licence Art Libre et les différentes licences Creative Commons.

Le film

Sortir du cadre est un documentaire qui prend place dans des combats en cours, ceux du libre et de la défense des droits des artistes. Notre objectif est de récolter la parole des principaux·ales acteur·rices de cette lutte et de mettre en lumière les actions quotidiennes qui nous rapprochent lentement mais sûrement d’alternatives viables au système capitaliste actuel.

  • L’artiste – personnage principal

Nous avons décidé de construire le documentaire autour d’une artiste qui place aujourd’hui la majorité de sa production sous licence libre ou ouverte. Cette artiste agirait en tant que personnage principal dans le film et guiderait les spectateur·rices tout au long de l’évolution du discours. Tout en instaurant un cadre, nous voulons laisser le maximum de liberté à cette personne afin d’en tirer une pensée spontanée et sincère.

Ces séquences seront également l’occasion d’intégrer des respirations par rapport au discours technique et juridique des licences et du droit d’auteur. Nous tenons à rendre le sujet humain, sensible. Car, malgré son apparente austérité, les notions qu’il développe concernent la vie elle-même.

  • Les artistes au travail

Les artistes seront au centre du documentaire. Nous voulons nous attacher au geste, au processus créatif et montrer ce qui est rarement visible, la face immergée des œuvres. Nous voulons également faire coïncider, par analogie plus au moins lointaine, le discours « abstrait » et la création « concrète ». En privilégiant les plans serrés, nous voulons laisser une grande place aux artistes et à leurs gestes, puisque nous avons peu l’occasion de voir des artistes au travail.

  • Les emprunts d’œuvres

A ces images d’artistes viendront s’intercaler des images d’œuvres sous licence libres ou ouverte. Elles serviront à montrer le travail fini des artistes et elles participeront activement au partage et à la circulation des œuvres d’art que nous voulons défendre dans le film. Faire cela nous permettra de démontrer concrètement qu’il est possible de s’approprier des images et des idées sans pour autant porter préjudice à son auteur·rice. Toute œuvre créée est le fruit d’inspirations, de vécu, d’idées, d’images, de sons qui ont d’abord été empruntées à d’autres œuvres avant d’émerger sous une nouvelle forme.

  • Les entretiens

Enfin, il nous paraît indispensable de passer par une forme d’entretiens face caméra pour traiter notre sujet. En effet, il y a un fond qui reste très didactique et qui met en tension des notions qui peuvent sembler complexes de prime abord. C’est pour cela qu’il est important de parfois poser la caméra et de laisser se dérouler une pensée sans entrave. C’est aussi l’un de nos objectifs principaux : donner la parole aux personnes qui luttent pour des alternatives plus juste.

La série

Il est frustrant d’interroger des personnes pendant une heure ou deux, mais de n’en garder que quelques secondes, voir rien du tout. C’est ainsi que nous est venu l’idée de créer une série documentaire à partir de ces entretiens. Chaque épisode reprendra l’interview avec une ou des personnes qui luttent pour des alternatives plus juste. Les entretiens reviennent sur leur vie et leurs expériences, leur travail et leurs espoirs. Et nous avons déjà des idées pour une éventuelle saison 2…

Les participant·es

  • Joseph Paris, cinéaste.
  • Antoine Moreau, co-rédacteur de licence art libre, artiste peut-être et maître de conférences au département Multimédia de l’Université Franche-Comté.
  • Lorenzo Papace, directeur artistique, réalisateur et compositeur
  • Aryeom, réalisatrice de films d’animation indépendants et Jehan, scénariste et développeur, du projet ZeMarmot
  • Benjamin Jean, Juriste spécialisé en propriété intellectuelle dans le cadre de modèles ouverts
  • Niccolò Moscatelli et Blandine Bernardin de l’association Polynome, collectif curatorial
  • Alain Imbaud aka Aisyk et Nomys_Tempar de l’association Musique libre, qui milite pour que la musique soit accessible à tou⋅te⋅s, dans le respect des droits d’auteur.
  • David Revoy, illustrateur et enseignant.
  • Gee, docteur en informatique et auteur-dessinateur de BD.

Ainsi que d’autres personnes, à venir…

Historique

Membres fondateurs de l’association Lent ciné, qui permet la création et la diffusion d’œuvres audiovisuelles sous licences libre et de libre diffusion, nous réfléchissons depuis quelques années aux processus créatifs et à leurs conditions. Nous nous sommes entourés d’artistes pour créer, nous en avons rencontré lors de kino cabarets, nous avons découvert des auteur·rice·s en projetant leurs films. Toutes ces personnes avec qui nous avons échangé sur leurs expériences et les nôtres, ont nourri nos réflexions. Plusieurs constats en ressortent, notamment l’extrême difficulté à vivre de son art et à financer ses créations ainsi que la grande méconnaissance du droit.

Peu d’artistes connaissent vraiment le fonctionnement du droit d’auteur. Cet ensemble de droits régit pourtant leur création et leur donne un statut juridique qui les protège eux et leurs œuvres. Il leur confère ainsi la maîtrise économique de leur création. Pourtant, beaucoup de fantasmes subsistent : par exemple, le droit d’auteur n’a pas besoin de la mention copyright apposée sur les œuvres pour être effectif, puisqu’il s’applique dès leur création. Et alors qu’il devait protéger, le système contemporain du droit d’auteur fragilise et paupérise la majorité des artistes. Parce que nous sommes engagés dans la culture du libre, nous discutons souvent de ces questions, et de celles des licences libre et de libre diffusion avec d’autres. Ces dernières, qui permettent de concéder tout ou partie des droits conférés par le droit d’auteur, sont encore plus méconnues. Les licences libre et de libre diffusion se développent pourtant depuis une vingtaine d’années. En plus de pouvoir aider les œuvres à trouver leur public en facilitant leur circulation, elles permettent d’imaginer de nouveaux modèles économiques pour les auteurs.

Bien que nous travaillions sur ces sujets depuis plusieurs années, nous en apprenons encore chaque jour. Le droit d’auteur et les licences libres et de libre diffusion sont intimement liés aux processus créatifs, et c’est pourquoi nous avons décidé de créer une œuvre pour essayer de comprendre et de faire comprendre.

Campus du Libre 23/11

Musique Libre est au Campus du Libre ce samedi 23 novembre à l’INSA, Bibliothèque Marie Curie ! Nous avons un stand et un atelier est animé par Aisyk à 10h30, salle 222.

Venez nombreux et nombreuses !

Twitter : @CampusDuLibre Framapiaf : @CampusDuLibre


Conférence Débat : le droit d’auteur le 27/11

Nous sommes invités à l’université d’Orléans pour discuter droits d’auteur avec la Sacem et des juristes de l’université. Voici un extrait de ce qui va vous attendre 😉 L’entrée est gratuite.

Quels sont les principes juridiques du droit d’auteur ? Qu’est ce qui protège une œuvre ? Comment percevoir ses droits ? Que sont les licences libres ?

Autant de questions auxquelles nous répondrons grâce à l’intervention de juristes liés à l’UFR de Droit d’Orléans, mais aussi de Florent VidalDélégué Régional de la SACEM et Alain Imbaud représentant de l’association Musique Libre ! et Dogmazic

27.11.2019 – 18H00 – LE BOUILLON (Université d’Orléans)

Voici le podcast de la soirée, enregistrée par Radio Campus Orléans : https://orleans.radiocampus.org/podcast/propriete-intellectuelle-les-droits-dauteurs-et-droits-voisins/

NetlabeL Day 2019 !

Comme tous les ans depuis 2014, le Netlabel Day se déroulera le 14 juillet de cette année.

Près de 150 netlabels !

Rassemblant près de 150 netlabels depuis son existence, le Netlabel Day est une occasion unique de découvrir de nouvelles musiques sous licences libres et ouvertes.

Chaque année des netlabels se réunissent pour sortir ensemble de nouvelles productions de leurs artistes.

Une mini-compilation à venir, avec des chansons de MegaHat3r et deux nouveaux collaborateurs libres, Blacky Culta et Opor.

À l’initiative de M.I.S.T Records

Netlabel chilien fort de ses 250 releases depuis 2012, le netlabel M.I.S.T Records est à l’initiative du Netlabel Day. Manuel Silva, son fondateur, publie des projets venant du Chili, des États-Unis, du Japon, d’Argentine voire d’Espagne. Ils affichent une certaine exigence et sont attentifs à toutes les soumissions que les artistes leurs proposent.

#BeDifferent #BeTheFirst

Fête de la musique 3.0

[MERCREDI 3.0]

Rediscutons ensemble de la place de l’artiste dans nos communautés et sociétés. Comment faire face au monopole de la culture avec les licences libres ?

Le monde du spectacle, la marchandisation et l’accaparation de la culture par les géants du secteur est un fait. La circulation libre des contenus partout sur le globe via l’internet, a multiplié les lois et comportement liberticide des gouvernements et des entreprises.

La culture est ce qui soude les groupes et les personnes, c’est de l’ordre du commun. Aujourd’hui il est possible de créer et partager ses œuvres sans se plier au marché de la culture.

Venez participer à la rencontre Mercredi 3.0 le 19 Juin 2019 au CCO-La Rayonne et réapproprions-nous la culture libre et émancipatrice, changeons de regard sur l’art.

Au programme :
✦ Ouverture à 20h00 avec l’association Musique Libre : un temps d’échange pour tous les acteurs de la culture, venez découvrir les licences Creative Commons et outillez-vous afin de mieux contribuer au commun.
✦ Jam Session à partir de 20h30 ! Enregistrement et création en live avec des logiciels libres.

En permanence :
✦ 18h00 – Tables rondes autour de la culture et l’artiste : la place de l’artiste, le rituel et la place de la musique dans la société d’hier et d’aujourd’hui.
✦ 18h00 – Atelier soudé pour se réapproprier le matériel, venez réparer et booster vos platines, enceintes, jacks, guitares électriques et machines !
✦ 18h00 – L’équipe incontournable des rencontres des communautés libres, Illyse seront parmi nous pour vous éclairer sur l’internet neutre.

entrée libre

Ces rendez-vous populaires sont l’occasion de découvrir la culture numérique mais aussi de soulever les questions de société, d’apprendre et d’explorer l’ensemble des pratiques autonomisantes et collaboratives. Venez partager vos idées et vos envies avec une communauté de passionnés pour construire le numérique de demain. Pour plus d’info : https://www.cco-villeurbanne.org/la-saison/mercredi-3-0/

Les inscriptions : https://framaforms.org/inscriptions-mercredi-30-1545385795

Les podcasts publiés sur peertube : https://peertube.mastodon.host/video-channels/mercredi_3_0/videos

Hackelier sur mastodon : https://m.g3l.org/@hackelier_mobile

CCO La Rayonne 24 rue Alfred de Musset

Musique Libre en Bib’

Dans le cadre du Printemps Numérique, la Bibliothèque de Lyon nous invite à participer avec Framasoft à une conférence sur les cultures libres.

Voici toutes les informations ici :

Un droit d’auteur qui change : à la découverte du libre

Le jeudi 16 mai de 18h30 à 20h00 – bibliothèque de la Part-Dieu

Conférence, copyright : Pixabay License

Connaissez-vous les licences libres ? Les creative commons ? Les droits d’auteurs sont aujourd’hui transformés : au fil de cette conférence vous découvrirez les enjeux du libre, mais également ses différentes applications. De nos jours, de plus en plus de créateurs font le choix de placer leurs œuvres sous licences libres. Dans la première partie de cette conférence vous découvrirez les raisons de ce choix, ainsi que les différentes plateformes proposant des contenus libre.

La seconde partie de la conférence fera un focus sur le monde de la musique et la transformation du marché musical suite à l’arrivée du numérique. Quels sont les impacts du libre sur la production artistique ? Pourquoi choisir de publier sa musique sous licence libre ? Un regard à l’international sera l’occasion de découvrir le libre comme seul moyen d’expression pour les artistes dans des pays aux régimes politiques restrictifs.

Anne-Gaëlle Gaudion travaille au sein de Framasoft, une association d’éducation populaire convaincue qu’un monde numérique émancipateur est possible grâce à des actions concrètes sur le terrain et en ligne avec vous et pour vous ! Leur credo : changer le monde, un octet à la fois.

Alain Imbaud est le président de l’association Musique Libre ! L’association milite depuis 2004, pour que la musique soit accessible à tous, dans le respect des droits d’auteur. Elle accueille chaque jour sur son site www.dogmazic.net des artistes et labels de tous pays, qui ont choisi d’autoriser le public à télécharger leurs créations.

Intervenant(s) : Anne-Gaëlle Gaudion – Formatrice, Biblismart
Alain Imbaud – Président de l’association Musique Libre!

  • Condition d’accès: Entrée libre dans la limite des places disponibles, Gratuit
  • Lieu : bibliothèque de la Part-Dieu
    30 Boulevard Marius Vivier Merle – 69003 Lyon
  • Horaires et accès détaillés
  • Renseignements : 04 78 62 18 00

Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2018

Nous y serons du 7 au 12 juillet !

L’association aura un stand, un atelier, une conférence, une rencontre entre acteurs créatifs…

Stand, pendant toute la durée des rencontres

Pour retrouver notre stand, cette page vous donne les informations pratiques sur les lieux et sur nos voisins !

https://2018.rmll.info/fr/program/village

Conférence, Dimanche 8, 11h

Performance, Lundi 9, 20h00

Atelier, Mardi 10, 15h30

Rencontre, Mercredi 11

En espérant vous y retrouver !