Archives par mot-clé : libre

Musique Libre et le fond d’aide de la Sacem

Grande nouvelle !

Suite aux scandales des aides pour les jeunes créateurs en 2015, qui en fait, aidaient beaucoup plus les auteurs issus des différentes majors de disque (Aznavour, Halliday, Chimène Badi…), la Sacem a décidé de changer son fusil d’épaule et de réorienter les aides pour les auteurs diffusant avec des licences libres et ouvertes leurs œuvres !

Où est le loup ?

Vous avez raison de vous méfier. Potentiellement, la Sacem pourrait vous obliger à devenir sociétaire, d’autant plus que son expérimentation avec les licences Creative Commons ne touche qu’une petite part des œuvres gérées par la société (voir page 55 du rapport). Mais il n’en est rien !

Par le biais de son attachée presse, la Sacem indique que ces aides ne seront pas versées sous la condition d’être sociétaire ! N’importe quel citoyen peut devenir artiste et profiter d’une aide à la création pour s’exprimer !

Quel rapport avec Musique Libre ?

Notre association, en pointe sur la réflexion sur cet accord, a été auditionnée en 2016 par Joëlle FARCHY pour parler justement de ces problématiques (Voir page 67 de ce rapport). Il en est ressorti un accord explicite avec la Sacem pour la mise en œuvre d’un fond d’aide approvisionné par la Sacem. Ce fond étant au final celui qui revenait à des auteurs déjà confirmés.

C’est combien ?

Soyons transparents, environ 9,8 millions d’Euros sont provisionnés sur notre compte directement par la Sacem. Nous sommes en train de nous organiser afin de constituer des collèges de personnalités historiques du libre et du mouvement des cultures libres (Antoine Moreau, fondateur de la Licence Art Libre, Lionel Maurel, observateur actif et attentif de ces questions, Bituur Esztreym, notre ancien président, Richard Matthew Stallman, fondateur des logiciels libres…). Nous les remercions par avance de leur participation !

Prochaines échéances

Rendez-vous très bientôt sur ce blog ou  contactez-nous directement grâce à ce mail spécifiquement créé pour l’occasion : fondsacem@musique-libre.org

Éditorial de mars 2018 de linuxmao.org

Éditos

Alors, les romains avaient fait de Mars leur dieu de la guerre.
Il était fils de Jupiter. Pas le nôtre, de Jupiter, mais l’original !
Sa mère, Junon, s’était débrouillée pour enfanter du petit guerrier sans avoir eu de rapport charnel avec son époux. Il faut dire qu’il l’avait agacée à propos des origines de leur fille, Minerve, dont la mère biologique était une nymphe de passage.
Une fleur magique aurait finalement fécondé Junon, sur les conseils de Flore… la bien nommée !
Et voilà Mars scintillant dans les mythologies, au sein de notre calendrier, dans la ronde des planètes les plus illustres (avec ou sans les moustiques de monsieur Bowie) ainsi qu’au firmament des barres chocolatées.
Comme quoi la vraisemblance n’est pas la garantie du succès, hormis sur linuxmao, où tout demeure tangible et vérifiable…

 

Quoi de neuf ?

Depuis la parution du dernier éditorial, nous ont rejoint : rojo, Ignorante, OlivSteelPan, horsdelacage, ohedidonc, TX230, tonyhifipro, garmin, Echo1, mzf, Maharmouzet, minou, ssachot, Widmir, MatM, jlcord, Psychogay, anais, omalley, Abdelaid, surian, tiseon, javez846, Tetard.48, sergey, Dubistor, VoiceOverTroubledWater, Leo Philippon, Oa, TanjTelbi, eleonore, Motokiyo, jmbnet, dubuiss, smart’S, Hachesse.
Bienvenue à vous toutes et tous !

Musique sur linuxmao

Les votes sont toujours ouverts pour la joute n°13, venez écouter les morceaux des participants et laisser vos commentaires Image .

Quelques productions autonomes ont été partagées dans la section de forum dédiée à cela :

 

Musique libre en dehors de linuxmao

Liste de lecture des nouveautés pour le mois de Février 2017 chez les copains de DogmazicImage .

Nouveautés sur LinuxMao

Des chiffres :

Le nombre de visiteurs uniques du mois d’octobre 2017 est de 32779. linuxmao.org, c’est à ce jour, 6335 utilisateurs inscrits, 2289 « pages de documentation », les > 84800 messages dans les « forums », et d’autres fioritures.

D’autre part, nous avons eu 36 nouvelles inscriptions depuis la rédaction du dernier éditorial du site c’est à dire en 28 jours.

Nouvelles pages :

Coté administration :

Comme pour le mois de Janvier 2018, le train-train habituel de modération des forums et d’entretien du site. La page Spencer Jackson a été intégrée dans la structure du Portail Développer. L’hibernation se passe bien, on attend les premiers miels de printemps tranquillement. Grouha !

Samuel, en phase intense de création et d’enregistrement, préfère se retirer de l’équipe d’administration.
Il continuera, nous assure-t-il, à participer à la vie des forums, ainsi qu’il le fait régulièrement depuis dix ans.
Merci, Samuel, pour tout le travail accompli et heureux de toujours te compter parmi nous, administrateur ou pas !

Coté logiciel sur LinuxMAO

 

 

Coté logiciel en dehors de LinuxMAO

Depuis la publication du dernier éditorial, olinuxx, r1 et Houston4444 ont relevé les mises-à-jour suivantes :

 

Post scriptum

Merci à sub26nico, allany, r1 et olinuxx pour l’écriture de cet édito, et on se retrouve le mois prochain pour une revue de l’actualité du mois écoulé !

 

 

PS : article originel sur linuxmao.org

Des liens et des liens…

Le mouvement des cultures libres est plus grand qu’on ne le croit, et encore, nous n’avons ici qu’un bout du bout de la pointe du sommet de l’iceberg…

Des collectifs à la pelle…

netlabels et collectifs
On est là !!!

On me demande parfois « mais où sont les artistes, les collectifs, tu peux m’en citer quelques uns ? » Vous savez quoi ? Sur le blog ! Non, pas forcément dans les articles qu’on publie, enfin, si mais ce sont des coups de cœur, des albums qu’on a remarqué, des univers qu’on souhaite vous faire partager, d’ailleurs pas forcément présents sur Dogmazic aussi… Mais beaucoup de nos découvertes musicales se font grâce aussi aux liens que nous avons sur notre blog, oui ceux-là même, à gauche, intitulés « Musiques Libres ! » ou « Netlabels et Collectifs ».

Car oui, il y en a plein, des tonnes, des univers totalement différents (de la pop indonésienne de Kanal30 à l’ambient sud-américaine du LaBel Netlabel)…

Découvrez et faites-nous découvrir !

Bonnes découvertes, et si l’envie vous prend de nous faire découvrir à votre tour des pépites, n’hésitez pas à nous en parler sur le forum ou sur IRC (chat en direct), nous nous ferons un plaisir de vous publier !

Déclaration d’indépendance du Cyberespace

Parce qu’en ce jour, John Perry BARLOW est décédé à l’âge de 70 ans et que ses apports sont immenses (archive.org, EFF, Grateful Dead…), voici la Déclaration d’indépendance du Cyberespace qu’il a écrite en 1996.

Texte original sur le site web de l’EFF, 9 février 1996. Traduction : Hache, février 1996

Hier, l’autre grand invertébré à la Maison Blanche a signé le Telecom « Reform » Act of 1996, tandis que Tipper Gore prenait des photos numériques de l’événement pour les inclure dans un livre appelé 24 heures dans le Cyberespace [24 Hours in Cyberspace].

On m’avait aussi demandé de participer à la création de ce livre en écrivant quelque chose d’approprié à la circonstance. Étant donné l’horreur que serait cette législation pour l’Internet, j’ai jugé que le moment était bien choisi pour faire acte de résistance.

Après tout, le Telecom « Reform » Act, qui est passé au Sénat avec seulement 4 votes contre, rend illégal, et punissable d’une amende de 250 000 dollars, de dire « shit » en ligne. Comme de dire l’un des 7 mots interdits dans les médias de diffusion grand public. Ou de discuter l’avortement d’une façon ouverte. Ou de parler des fonctions physiques autrement que dans des termes purement cliniques.

Cette législation cherche à imposer des contraintes sur la conversation dans le Cyberespace plus fortes que celles qui existent aujourd’hui dans la cafétéria du Sénat, où j’ai entendu des indécences colorées dites par des sénateurs des États-Unis à chaque fois que j’y ai dîné.

Cette loi a été mise en oeuvre contre nous par des gens qui n’ont pas la moindre idée de qui nous sommes, ni où notre conversation est conduite. C’est, comme l’a dit mon ami et rédacteur en chef de Wired Louis Rosseto, comme si « les analphabètes pouvaient vous dire quoi lire ».

Eh bien, qu’ils aillent se faire foutre.

Ou, de façon plus pertinente, prenons maintenant congé d’eux. Ils ont déclaré la guerre au Réseau. Montrons-leur combien rusés, déroutants et puissants nous pouvons être pour nous défendre.

J’ai écrit quelque chose (avec toute la pompe appropriée) qui je l’espère deviendra un des moyens dans ce but. Si vous le trouvez utile, j’espère que vous le ferez passer aussi largement que possible. Vous pouvez omettre mon nom si vous voulez, parce que je ne me soucie pas qu’on me crédite du texte. Vraiment pas.

Mais ce que j’espère, c’est que ce cri trouvera un écho dans le Réseau, changeant et croissant et se multipliant, jusqu’à devenir un grand hurlement égal au crétinisme qui vient de nous être infligé.

Voici donc…

Déclaration d’indépendance du Cyberespace

Seule l’erreur a besoin du soutien du gouvernement. La vérité peut se débrouiller toute seule.
—Thomas Jefferson, Notes on Virginia

Gouvernements du monde industriel, vous géants fatigués de chair et d’acier, je viens du Cyberespace, le nouveau domicile de l’esprit. Au nom du futur, je vous demande à vous du passé de nous laisser tranquilles. Vous n’êtes pas les bienvenus parmi nous. Vous n’avez pas de souveraineté où nous nous rassemblons.

Nous n’avons pas de gouvernement élu, et il est improbable que nous en ayons un jour, aussi je ne m’adresse à vous avec aucune autre autorité que celle avec laquelle la liberté s’exprime. Je déclare l’espace social global que nous construisons naturellement indépendant des tyrannies que vous cherchez à nous imposer. Vous n’avez aucun droit moral de dicter chez nous votre loi et vous ne possédez aucun moyen de nous contraindre que nous ayons à redouter.

Les gouvernements tiennent leur juste pouvoir du consentement de ceux qu’ils gouvernent. Vous n’avez ni sollicité ni reçu le nôtre. Nous ne vous avons pas invités. Vous ne nous connaissez pas, et vous ne connaissez pas notre monde. Le Cyberespace ne se situe pas dans vos frontières. Ne pensez pas que vous pouvez le construire, comme si c’était un projet de construction publique. Vous ne le pouvez pas. C’est un produit naturel, et il croît par notre action collective.

Vous n’avez pas participé à notre grande conversation, vous n’avez pas non plus créé la richesse de notre marché. Vous ne connaissez pas notre culture, notre éthique, ni les règles tacites qui suscitent plus d’ordre que ce qui pourrait être obtenu par aucune de vos ingérences.

Vous prétendez qu’il y a chez nous des problèmes que vous devez résoudre. Vous utilisez ce prétexte pour envahir notre enceinte. Beaucoup de ces problèmes n’existent pas. Où il y a des conflits réels, où des dommages sont injustement causés, nous les identifierons et les traiterons avec nos propres moyens. Nous sommes en train de former notre propre Contrat Social. Cette manière de gouverner émergera selon les conditions de notre monde, pas du vôtre. Notre monde est différent.

Le Cyberespace est fait de transactions, de relations, et de la pensée elle-même, formant comme une onde stationnaire dans la toile de nos communications. Notre monde est à la fois partout et nulle part, mais il n’est pas où vivent les corps.

Nous sommes en train de créer un monde où tous peuvent entrer sans privilège et sans être victimes de préjugés découlant de la race, du pouvoir économique, de la force militaire ou de la naissance.

Nous sommes en train de créer un monde où n’importe qui, n’importe où, peut exprimer ses croyances, aussi singulières qu’elles soient, sans peur d’être réduit au silence ou à la conformité.

Vos concepts légaux de propriété, d’expression, d’identité, de mouvement, de contexte, ne s’appliquent pas à nous. Ils sont basés sur la matière, et il n’y a pas ici de matière.

Nos identités n’ont pas de corps, c’est pourquoi, contrairement à ce qui se passe chez vous, il ne peut pas, chez nous, y avoir d’ordre accompagné de contrainte physique. Nous croyons que c’est de l’éthique, de la défense éclairée de l’intérêt propre et de l’intérêt commun, que notre ordre émergera. Nos identités peuvent être distribuées à travers beaucoup de vos juridictions. La seule loi que toute nos cultures constituantes pourraient reconnaître généralement est la règle d’or [« Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’ils te fassent », NdT]. Nous espérons pouvoir bâtir nos solutions particulières sur cette base. Mais nous ne pouvons pas accepter les solutions que vous tentez de nous imposer.

Aux Etats-Unis, vous avez aujourd’hui créé une loi, le Telecommunications Reform Act, qui répudie votre propre Constitution et insulte les rêves de Jefferson, Washington, Mill, Madison, Tocqueville et Brandeis. Ces rêves doivent maintenant renaître en nous.

Vous êtes terrifiés par vos propres enfants, parce qu’ils sont natifs dans un monde où vous serez toujours des immigrants. Parce que vous les craignez, vous confiez à vos bureaucraties les responsabilités de parents auxquelles vous êtes trop lâches pour faire face. Dans notre monde, tous les sentiments et expressions d’humanité, dégradants ou angéliques, font partie d’un monde unique, sans discontinuité, d’une conversation globale de bits. Nous ne pouvons pas séparer l’air qui étouffe de l’air où battent les ailes.

En Chine, en Allemagne, en France, à Singapour, en Italie et aux Etats-Unis, vous essayez de confiner le virus de la liberté en érigeant des postes de garde aux frontières du Cyberespace. Il se peut que ceux-ci contiennent la contagion quelque temps, mais ils ne fonctionneront pas dans un monde qui sera bientôt couvert de médias numériques.

Vos industries de plus en plus obsolètes se perpétueraient en proposant des lois, en Amérique et ailleurs, qui prétendent décider de la parole elle-même dans le monde entier… Ces lois déclareraient que les idées sont un produit industriel comme un autre, pas plus noble que de la fonte brute… Dans notre monde, quoi que l’esprit humain crée peut être reproduit et distribué à l’infini pour un coût nul. L’acheminement global de la pensée n’a plus besoin de vos usines.

Ces mesures de plus en plus hostiles et coloniales nous placent dans la même situation que ces amoureux de la liberté et de l’autodétermination qui durent rejeter les autorités de pouvoirs éloignés et mal informés. Nous devons déclarer nos personnalités virtuelles exemptes de votre souveraineté, même lorsque nous continuons à accepter votre loi pour ce qui est de notre corps. Nous nous répandrons à travers la planète de façon à ce que personne puisse stopper nos pensées.

Nous créerons une civilisation de l’esprit dans le Cyberespace. Puisse-t-elle être plus humaine et plus juste que le monde issu de vos gouvernements.

Davos, Suisse
8 février 1996

Éditorial de février 2018 de linuxmao.org

Éditos

C’est court, 28 jours !…
C’est bien aussi ! C’est un peu de temps économisé sur l’attente du printemps, ces deux-trois jours escamotés au mois de février.
Cela ne vaut pas le mois de mai, tout aussi court avec ses jours fériés, ses ponts et sa nonchalance mais c’est comme si février abrégeait l’hiver, un peu, courageusement, juste pour nous maintenir le moral à un niveau supérieur à zéro.
Autrefois, l’hiver était voué à l’entretien, à la fabrication ou à la réparation des outils. Sous nos climats, le PC ronronnera toujours, le logiciel libre restera insensible aux variations thermiques et linuxmao ignore les saisons.
Alors : musique !

Quoi de neuf ?

Depuis la parution du dernier éditorial, nous ont rejoint : pouye, azerty1953, jppmedia, ulysse, anamix30, juliang67, sergio53, Gibson Lunaziz, Eric2007, Didier83, Lolo25, soundsuck, Chaxav, Giksy, nonorexic, lechim, shcmd, Woland, CjfduBoulais, jbtavernier, Fokeltok, rado55h, Shao, benjamin27101977, Luigi_B, elga, et Lieef.

Bienvenue à vous toutes et tous !

Un projet vient d’émerger sur linuxmao.org, il s’agit d’une création collective de création collective d’un ensemble de rythmes de base pour Hydrogen. Venez participer!

Musique sur linuxmao

Les participations à la joute n°13 sont closes, l’heure est au vote, venez commenter et noter les morceaux de nos participants.

Pour consulter la musique proposée par les membres de linuxmao, rendez-vous dans la section de forum : 2 – Vos créations.

Musique libre en dehors de linuxmao

Liste de lecture des nouveautés pour le mois de Janvier 2017 chez les copains de DogmazicImage .

Nouvelles du monde

Première version « 1.0 » du sous-projet ALSA Sound Open Firmware (SOF) Image .

La Linux Audio Conference 2018 aura lieu du 7 au 10 Juin 2018 à Berlin. Voir https://lac.linuxaudio.org/2018/ Image . Un appel à soumission vient d’être lancé ce mois-ci pour les personnes et/ou organisations voulant y faire une conférence, un atelier, … (voir l’article publié en juin 2017 à propos de la LAC-2017 par sub26nico et olinuxx)

Nouveautés sur LinuxMao

Des chiffres :

Le nombre de visiteurs uniques du mois de janvier 2018 est de 37046. linuxmao.org, c’est à ce jour, 6300 utilisateurs inscrits, 2286 « pages de documentation », les > 84400 messages dans les « forums », et d’autres fioritures.

D’autre part, nous avons eu 27 nouvelles inscriptions depuis la rédaction du dernier éditorial du site c’est à dire en 31 jours.

Nouvelles pages :

Si vous voulez participer au site et tester des logiciels ne figurant pas encore dans les colonnes de linuxmao.org, vous pouvez allez choisir un logiciel à tester dans la page Applications à tester et venir nous en parler dans les forums.

Coté administration :

Pas grand chose du côté de l’administration pour ce mois de Janvier 2018, le train-train habituel de modération des forums et d’entretien du site. Rien de spécial.

Coté logiciel sur LinuxMAO

Pour voir ce qui se passe du côté du développement de ce qui touche à l’audio sous linux, rendez-vous dans la section de forum : 7 – Développer/Traduire/Documenter/Annoncer une application.

Côté logiciel en dehors de LinuxMao

Depuis la publication du dernier éditorial, r1, olinuxx, balthazar, Houston4444 et sub26nico ont relevé les mises-à-jour suivantes pour ce mois-ci :

Tout utilisateur peut aider à la remontée des informations concernant les nouvelles versions en lisant le paragraphe Mettre à jour une version d’un logiciel. Allez, viens nous aider ici !

Post scriptum

Merci à r1, sub26nico, olinuxx et allany pour l’écriture de cet édito, et on se retrouve le mois prochain pour une revue de l’actualité du mois écoulé !

Rappel : tout membre de linuxmao.org inscrit et connecté peut aider à la rédaction de l’éditorial mensuel. Lire à ce propos la page Les éditoriaux du manuel.

Éditorial de janvier 2018 de linuxmao.org

Éditos

Toute l’équipe de linuxmao vous souhaite une excellente année 2018 !
Une année éclaboussée de rythmes et de mélodies, inondée de flux d’octets, de microvolts et de kilohertz.Quelques bonnes résolutions, aussi, comme le veut la coutume.
Ne pas trop pousser le volume au casque, atténuer les fréquences au dessus de 10 khz, éviter les abus d’infra-basses, ne pas martyriser ses vinyles, ne plus éteindre l’ordi sans avoir coupé les écoutes (plop!). Lâcher écran et casque à intervalles plus raisonnables, observer la distance de sécurité entre sa tasse et son clavier, nettoyer plus souvent faders, pads, claviers et souris, dépoussiérer régulièrement les grilles de ventilation du PC, brider ses décibels en société, etc, etc…

Comme il se doit, dans la fièvre de la création, certaines de ces résolutions ne résisteront pas à l’épreuve de nos impatiences.
Mais parions qu’avec les coups de main de linuxmao, l’année 2018 se clôturera sur un florilège de musiques toutes plus libres et plus originales les unes que les autres !

Quoi de neuf ?

Depuis la parution du dernier éditorial, nous ont rejoint : alazic, Hachesse, yop08, Flunkenstein, DA, sylk, strium, Eternal_happ, Jazus, leZaz, idens, autumn, courgain, oopac, Jecy88, ggzz, UrPaotr, batgrut, jpg, shamox, lodahu, phmux, zicmama, JC, Boson197, t4w4ne, jmtrivial, Popolon, poka, EmilDudek, Bishop, lapin26, mrpatoune, et gael. Bienvenue à vous toutes et tous !

Des logiciels sont développés, d’autres meurent, d’autres sont sortis des abîmes et renaissent… ainsi va le logiciel libre. À ce propos, le précédent principal développeur de petri-foo vient d’annoncer qu’il ne développerait plus petri-foo alors que celui-ci nécessite un portage de GTK2 à GTK3 pour pouvoir continuer à être distribué et à compiler dans les années qui arrivent. Si vous êtes intéressé pour le reprendre, vous pouvez venir en discuter dans ce fil de discussion du forum.

Musique sur linuxmao

jacky goule propose l’écoute de l’album de son groupe alien office, rendez- vous dans ce fil de forum album de mon groupe alien office.
r1 a publié 3 nouveaux morceaux dont il nous cause dans ces fils de forum Sad computer, Formant et WarHol303.
wargreen a enregistré, mixé et masterisé l’EP « PRAX » du groupe Forro Raffut, il nous en parle dans ce fil de forum Forro Raffut – PRAX.
ChimeraProd a publié une nouvelle vidéo de son groupe Sunset Ravens, il nous en parle dans ce fil de forum Royal Blood – Out Of The Black (Cover by Sunset Ravens).
ggzz a publié un morceau dont il nous parle dans ce fil de forum Epigenetic Landscape.
diigitae a posté un clip vidéo, à retrouver dans le fil de forum asphixie//un clip video.
shubnyg a publié 2 nouvelles vidéos de ses compositions dont il nous cause dans le fil de forum Alan Perros – Trois Bleus (Video).
farvardin a sorti un nouvel album dont il nous parle dans le fil de forum Nouvel album de Dungeon Synth (Dark Ambient).
ycollet annonce la publication de 2 albums, tout est dit dans ce fil de forum Nouveaux albums: candidate to introspection et electric snail.

Pour consulter la musique proposée par les membres de linuxmao, rendez-vous dans la section de forum : 2 – Vos créations.

Musique libre en dehors de linuxmao

Liste de lecture des nouveautés pour le mois de Décembre 2017 chez les copains de DogmazicImage .

Sang libre est un podcast musical concocté par tuxakadjseb. Comme son nom l’indique, on y traite de musique libre, quel que soit le genre. Sang libre, c’est désormais chaque premier jour du mois : le podcast du mois de Décembre et celui du mois de Janvier.

Nouvelles du monde

Une méthode tirée d’un journal de linuxfr qui explique comment se faire un genre de batterie électronique à base d’un jouet Rock Band, d’un Pi, d’Hydrogen et d’un peu d’ingéniosité et d’huile de coude.

Les premiers éléments de la conférence annuelle « Linux Audio Conference » ont été annoncés pour 2018. Elle aura lieu à Berlin, au c-base, du 7 au 11 Juin 2018. Les informations sont disponibles sur le site : http://lac.linuxaudio.org/2018/Image .

Nouveautés sur LinuxMao

Des chiffres :

Le nombre de visiteurs uniques du mois de décembre 2017 est de 41017. C’est la première fois que la fréquentation dépasse les 40000. Au mois de septembre 2017, la fréquentation a été de de 31550 puis, 39807 pour octobre (nous y étions presque !! tellement près !!) et de 38738 pour novembre. Le cap des 40000 visiteurs uniques par mois est passé pour la 13ème année de présence de linuxmao.org. Ceci a certainement pu avoir lieu grâce à la reprise de la diffusion des éditos mensuels de linuxmao.org, par exemple sur linuxfr.org que l’on remercie au passage. Étant donné que les dépêches présentes linuxfr.orgImage sont elles-même rediffusées sur la toile, ceci a du participer à cet accroissement significatif du nombre de visiteurs mensuels du site. Alors coucou à vous toutes et tous, lectrices et lecteurs occasionnels de nos pérégrinations dans l’univers de la musique assistée par ordinateur sur système informatique libre !

linuxmao.org, c’est à ce jour, 6270 utilisateurs inscrits, 2280 « pages de documentation », les > 83794 messages dans les « forums », et d’autres fioritures.

D’autre part, nous avons eu 34 nouvelles inscriptions depuis la rédaction du dernier éditorial du site.

Nouvelles pages :

Si vous voulez participer au site et tester des logiciels ne figurant pas encore dans les colonnes de linuxmao.org, vous pouvez allez choisir un logiciel à tester dans la page Applications à tester et venir nous en parler dans les forums.

Coté administration :

  • Les messages dans le forum « La brocante » ne sont à présent plus effacés au bout de 90 jours mais restent ad vitam eternam.
  • La page usb_bus_id_instable a été intégrée dans le menu de gauche -> Documentation -> Portail des tutoriels -> Tuto système -> « Solution concernant l’instabilité des bus ID USB »

Coté logiciel sur LinuxMAO

Pour voir ce qui se passe du côté du développement de ce qui touche à l’audio sous linux, rendez-vous dans la section de forum : 7 – Développer/Traduire/Documenter/Annoncer une application.

Côté logiciel en dehors de LinuxMao

Depuis la publication du dernier éditorial, olinuxx, sub26nico, r1, nolwen et jean-emmanuel ont relevé les mises-à-jour suivantes :

  • pour ce mois-ci :
    • Audacity, un éditeur Audio, passe en version 2.2.1, améliorant la traduction en français grâce à olinuxx.
    • ZynAddSubFx, un synthétiseur virtuel, est mis à jour en version 3.0.3.
    • io.GNU.Linux, distribution spécialisée multimédia, passe en version 2017.03.
    • IDJC, une console de mixage et de diffusion de webradio, passe en version 0.8.17.
    • Yoshimi, un synthétiseur virtuel, est maintenant disponible en version 1.5.6.
    • Jack, le serveur son, propose une version 1.9.12 (jack2).
    • OcenAudio, un éditeur Audio, passe en version 3.3.7.
    • QSampler, une interface graphique pour LinuxSampler maintenant en version 0.5.0.
    • QmidiNet, QMidiCtl, QXGedit,QSynth et QjackCtl passent eux aussi en version 0.5.0.
    • ALSA passe en version 1.1.15.
    • QMidiArp passe en version 0.6.5.
    • VCV Rack passe en version 0.5.1. Un gestionnaire de greffons est à présent disponible. Cela devrait faciliter les mises à jour des greffons officiels et tiers.
    • Harrison Mixbus et Mixbus 32C, séquenceurs Audio/Midi, passent en version 4.3.
    • Vee One Suite qui inclus Synthv1, Samplv1, Drumkv1 et Padthv1 passe en version 0.8.6.
    • Rosegarden passe en version 17.12.
    • La version beta de Lmms passe en version 1.2.0-RC5.
    • lsp-plugins passe en version 1.1.0. Les interfaces graphiques ont été réécrites.
    • FFADO passe en version 2.4.0.
    • Bitwig Studio est mis à jour en version 2.2.3.
    • Tutka passe en version 1.1.1.
    • Open Stage Control est maintenant en version 0.22.0.
    • Rivendell passe en version 2.18.2.
    • QJackRcd est mis à jour en version 1.2.2.
    • Guitarix2 passe lui, en version 0.36.1.
Tout utilisateur peut aider à la remontée des informations concernant les nouvelles versions en lisant le paragraphe Mettre à jour une version d’un logiciel. Allez, viens nous aider ici !

Post scriptum

Merci à sub26nico, olinuxx, r1, allany et tuxakadjseb pour l’écriture de cet édito, et on se retrouve le mois prochain pour une revue de l’actualité du mois écoulé !

Rappel : tout membre de linuxmao.org inscrit et connecté peut aider à la rédaction de l’éditorial mensuel. Lire à ce propos la page Les éditoriaux du manuel.

Résumé des nouveautés dans LibraZiK-2 depuis sa sortie

LibraZiK LibraZiK http://linuxmao.org/article_image.php?image_type=topic&id=30

Depuis la sortie de LibraZiK-2 le 18 novembre 2017, pas mal de choses se sont passées.

Je vous propose ici un résumé de ces choses dont vous pouvez retrouver des explications plus complètes sur le blog de LibraZiK Image si vous le souhaitez.

Trois, quatre !

http://linuxmao.org/article_image.php?image_type=topic&id=30

Rappel : LibraZiK studio audio est un système audio‐numérique complet et libre pour les ouvrages musicaux. LibraZiK est un projet qui a pour objectif de fournir un système robuste, prêt à l’emploi et avec une documentation à jour, aux francophones souhaitant faire de la Musique Assistée par Ordinateur (M. A. O.).

Dans les nouveautés depuis la sortie de LibraZiK-2, il y a d’abord eu le 30 novembre une mise à jour de LMMS qui a permis de contourner un bogue qui faisait plantait les hôtes de greffon lorsqu’on essayait d’utiliser certains greffons CALF. Un bogue plutôt tarabiscoté et une solution de contournement qui l’est un peu également.

Ensuite, il y a eu pas mal de mises à jour pour les logiciels de musique suivants :

et aussi dans le désordre : giada, qjackrcd d’Olivier ROUITS, qlcplus, ainsi que Qmidictl, Qmidinet, sans oublier Qtractor.

Également des mises à jour pour le système : une nouvelle série de noyau, une nouvelle version de jackd2, de nouvelles versions pour certaines parties d’ALSA, une mise à jour pour QjackCtl, et également pour l’ensemble d’outils Cadence.

Quelques nouveaux logiciels sont également entrés dans LZK-2 : l’émulation de synthétiseur analogique modulaire VCVrack, l’outil très pratique PostFish, le greffon de réverbération g2reverb, et l’ensemble de greffons ladspa-foo-plugins comprenant des limiteurs, un amplificateur, des effets de traitement des transitoires, et des distorsions.

Concernant VCVrack, il s’agit d’une version 0.3 de ce logiciel qui n’est pas la dernière disponible ce qui pourrait décevoir les personnes qui suivent avec appétit le développement de ce logiciel récent, mais qui permettra à tout le monde d’essayer les bases de ce logiciel. D’autres versions plus récentes arriveront certainement par la suite dans LZK-2. VCV Rack est une émulation de synthétiseur analogique modulaire qui permet de construire son son à l’aide de câble reliant les différents modules. Cette version dans LZK-2 est fournie avec un ensemble de modules complémentaires offrant un vaste choix de possibilités.

À propos de PostFish, c’est un ensemble d’outils permettant la restauration, l’amélioration et un mixage rapide de pistes sonores. Il est un peu non-commun à prendre en main puisque, bien que possédant une interface graphique habituelle, il se lance en ligne de commande pour avoir accès à cette interface graphique. Son nom provient probablement d’un jeu de mot anglophone : « post + fish », « fish = poisson » pour la langue anglaise, et quelque chose de « fishy » est quelque chose qui sent le poisson, qui a une odeur de poisson. Par extension, « qui pue le poisson » comme par exemple dans ce style de phrase : « ce plat, qui était resté dans le frigo pendant 4 jours, sentait le poisson, et je n’ai pas pu le manger » (« this meal which was sitting in the fridge for the last 4 days was smelling fishy, and I couldn’t eat it« ). Par extension de l’extension, son sens devient « suspect », « louche », douteux ». Le jeu de mot « postfish » peut donc s’interpréter comme « après un truc douteux » correspondant au fait qu’il est capable de réparer de l’audio ayant été mal enregistré. C’est certainement également un clin d’œil au logo de la fondation Xiph Image (dont PostFish est issu) qui comporte un poisson.

Concernant Audacity, j’ai (olinuxx) repris la traduction de l’interface graphique et ai remonté tout ça en amont. Ceci profite donc à tous les utilisateurs d’Audacity, pas seulement ceux de LibraZiK mais ceux de toutes les distributions GNU-linux, macos, windows,…etc. Les utilisateurs de LibraZiK-2 en ont donc la fraîcheur avant les autres mais au final, le jeu du logiciel libre est là : tout le monde profite d’un travail fait quelque part. La traduction était dans un état d’abandon, et le travail a été plutôt important (plusieurs dizaines d’heures, voire plus d’une centaine peut être) pour faire remonter la traduction a un état correct. Quelques petits problèmes de cohérence corrigés et, à présent, la traduction en français de ce logiciel est plutôt en bonne forme. Comme toujours, il reste des améliorations à faire dont certaines sont déjà faites et seront présentes dans la prochaine version du logiciel, et je compte continuer à maintenir la traduction française de ce logiciel à l’avenir.

Au sujet de Tutka, je continue à maintenir la traduction française que j’ai faite (et qui est également remontée au développeur de Tutka pour pouvoir être utile à tous les utilisateurs de ce logiciel) et j’ai développé un tutoriel d’aide au grand débutant Image . Plutôt chouette ce logiciel pour s’initier gentiment et doucement à l’utilisation d’un tracker MIDI.

Voilà pour les nouveautés concernant LibraZiK-2 des 5 ou 6 dernières semaines plutôt actives !

En espérant que LibraZiK-2 vous sera utile pour votre musique,
Bonnes expérimentations et réalisations musicales à toutes et tous !

Olivier

Si vous trouvez ce travail utile, les dons Image me sont utiles pour continuer à le maintenir et à le faire progresser.

Savestates – Calm Your Nerves

Si vous aimez le 8bits, le 16bits ou les trucs qui sonnent de cette époque là, tournez vos oreilles vers Savestates !